Corbeil-Essonnes, Ville de Corbeil-Essonnes - 01.60.89.71.79 -, 91
Ville de Corbeil-Essonnes 91
Accueil   



 



 
 



 
    Lettres d'informations
    Menus des cantines
  Votre ville sur Facebook
  Votre ville sur Twitter





 


Accueil | Votre Mairie | La Démocratie locale | Tribune de l’Opposition | 2012
2012
Les groupes politiques d’opposition ont la parole - Octobre 2012

Le PUR (parti unitaire et républicain)

La politique de formation et de l’emploi engagée en direction des jeunes se retrouve dans une impasse en 2012 rien n’a changé.Les entreprises n’ont pas joué le jeu le pays se retrouve avec un taux de chômage des jeunes le plus élevé des pays de l’OCDE ! veiller à ce que chaque jeune quitte le système d’enseignement en possession de compétences requises sur le marché du travail. En 2007 ,18 % des jeunes de 20 à 24 ans(environ 130 000 jeunes) n’avaient pas de diplôme du second cycle du secondaire qui est considéré comme le bagage scolaire minimum pour intégrer aujourd’hui le marché du travail.Restreindre les aides publiques à l’apprentissage aux jeunes non qualifiés.Pour qu’au moins 50% de jeunes sans qualification entrent en apprentissage contre 40% aujourd’hui, les incitations pour les entreprises à former et embaucher un apprenti devraient être ciblées sur les jeunes non qualifiés.

En Essonne le problème se pose d’une façon encore plus aiguë une fois encore nous en appelons au conseil général et aux communes au delà des clivages politique de réunir l’ensemble des acteurs de la vie civile et les entreprises. L’état doit faire de l’année 2013 une année de l’emploi des jeunes.

Mme Zirrar Nouara, Conseillère Municipal - 06 20 59 21 28

Le changement indispensable, ce sont les travailleurs qui l’imposeront

Trois millions de chômeurs dans le pays ! Plus un million et demi sans emploi et sans salaire stables.

A Corbeil Essonnes, Altis multiplie le chômage partiel après avoir licencié des centaines de travailleurs. A la Snecma, il faudrait des embauches massives. Au lieu de cela, heures supplémentaires, salariés précaires, et surexploitation des sous-traitants se multiplient.

Dans ce système fou, les capitalistes sauvent leurs profits et toutes les conséquences désastreuses sont pour la population.

Face à cette catastrophe, les travailleurs ne peuvent compter sur le gouvernement de gauche qui a déjà fait allégeance au patronat.

Les travailleurs produisent tout. Ils doivent se défendre. Nous ne survivront qu’en imposant par nos luttes l’interdiction des licenciements et la répartition du travail entre tous sans diminution de salaire.

Jean Camomin

Groupe socialiste et écologiste

Sur tous les fronts...

La foire de Corbeil-Essonnes annonce traditionnellement la rentrée dans notre ville. Et cette année, J.P. Bechter et son équipe nous ont annoncé à grand coup de communication une « rentrée active sur tous les fronts » et pour une fois ils disent la vérité.

Aucune surprise donc, la majorité municipale a persévéré dans sa frénésie à détruire le patrimoine de notre ville et la qualité du service public sur tous les fronts. La foire a eu le droit à une « nouvelle formule » réduisant sa longueur et sa qualité. Résultat : ce sont les Corbeil-Essonnois-e-s et l’attractivité économique qui en pâtissent.

Sur le front de la rentrée scolaire, là aussi, J.P. Bechter et son équipe se sont distingués. Aucun doute, ils se sont surpassés pour que l’école de La Nacelle reste fermée, empêchant des centaines d’élèves d’accéder à l’école ouverte. Ils se sont surpassés pour créer dans la précipitation une école provisoire dans le nouveau quartier de la Papeterie dans des algécos, en pleine zone commerciale aux trottoirs défoncés, et traversée par un flux incessant de camions. Ils se sont surpassés à Montconseil, aux Tarterêts, à la Nacelle, pour que les écoles ouvrent leurs portes dans les gravats, avec un mobilier et du matériel pédagogique insuffisants ou des cantines trop petites et bruyantes.

Sur le front de la qualité de vie, J.P. Bechter a également démontré tout son talent. Partout les Corbeil-Essonnois-e-s subissent les nuisances des antennes relais, ou encore le bruit de grues dès l’aube et même le weekend, sans compter les épaves de voiture et les dépôts sauvages qui se multiplient sans réaction de la municipalité.

Alors oui sur tous les fronts cette majorité a échoué, elle mérite la médaille d’or de l’ingérence.

Marie-Hélène BACON, Carla DUGAULT, Carlos DA SILVA, Alain MIGLOS - Parti Socialiste. Fabrice THÉ- PIN - Europe Ecologie-Les Verts - Contact : socialistesetecologistes@gmail.com





VOTRE CINÉMA ARCEL


- La programmation.
- Les tarifs.
- Plan d’accès
- Inscrivez-vous à la newsletter.


LE THÉÂTRE DE CORBEIL-ESSONNES,
la prochaine représentation :


- La programmation.
- Les tarifs.
- Les abonnements.
- Inscrivez-vous à la newsletter.