Corbeil-Essonnes, Ville de Corbeil-Essonnes - 01.60.89.71.79 -, 91
Ville de Corbeil-Essonnes 91
Accueil   



 



 
 



 
    Lettres d'informations
    Menus des cantines
  Votre ville sur Facebook
  Votre ville sur Twitter





 


Accueil | Bien Vivre à Corbeil-Essonnes | Votre journal "Bien Vivre à Corbeil-Essonnes" | 2007 | Vivre à Corbeil-Essonnes : Avril 2007
Vivre à Corbeil-Essonnes : Avril 2007
Pour les quartiers : Un Contrat Urbain de Cohésion Sociale

Destiné à lutter contre les discriminations, à favoriser l’égalité des chances et l’intégration, un

contrat de cohésion sociale vient d’être signé en mairie.

Concernant directement les

Tarterêts, la Nacelle,

Montconseil, l’Ermitage et le quartier

Rive Droite, un Contrat Urbain

de Cohésion Sociale (CUCS) a été

signé, le 12 mars 2007, dans la

salle des mariages de l’Hôtel de

ville.

Paraphée par Serge Dassault,

Sénateur-Maire de Corbeil-

Essonnes, Gérard Moisselin, Préfet

de l’Essonne, et François Gros, Président

de la communauté d’agglomération

Seine-Essonne, l’importante

convention prévoit,

pour une durée de trois ans, une

intervention dans cinq domaines

bien particuliers.

Il s’agit, tout

d’abord, de favoriser l’emploi et le

développement économique en

soutenant la création d’activités, le

commerce de proximité, tout en

renforçant l’accompagnement des

personnes les plus éloignées de

l’emploi. Il s’agit également de soutenir

l’éducation et la scolarité avec,

notamment, un suivi individualisé

des élèves en difficulté. La lutte

contre l’illettrisme, l’accès aux

savoirs de base, le soutien à la

parentalité sont également impliqués

dans le CUCS.

La citoyenneté

et la prévention de la délinquance

font aussi l’objet de mesures spécifiques

avec, entre autres, un accès

aux droits renforcé, une aide aux

victimes et une intensification de la

médiation. Le travail d’intérêt général

est abordé dans le contrat, tout

comme l’existance d’un comité de

rappel aux obligations citoyennes.

Le principe de la formation en

alternance

Concernant l’habitat et le cadre

de vie, le Contrat Urbain de

Cohésion Sociale prévoit la mise

en oeuvre des projets de rénovation

urbaine et du plan local de

l’habitat. Il prévoit aussi l’aménagement

de moyens de transports

publics et une gestion urbaine de

proximité. Enfin, au titre de la

santé, le CUCS favorise les

actions de prévention et l’accès

aux soins des plus démunis.

Les

personnes handicapées sont

concernées par ces mesures préventives,

tout comme les enfants

des écoles et des centres de loisirs.

Parallèlement à tous ces

domaines, des actions transversales

sont menées avec la part i c i p ation

des habitants des quartiers

impliqués dans la convention. Il

s’agira ainsi de soutenir l’intégr ation

républicaine à l’aide de la

culture tout en favorisant la vie

associative locale. Pour mener à

bien l’application de ce contrat

financé, notamment, par l’Etat, la

Région, le département et l’Union

Européenne, des diagnostics précis

seront établis.

Des objectifs

qualitatifs et quantitatifs seront

clairement définis, tandis que

l’action et ses limites seront bien

ciblés. ■

(Photo : Antonio Valente)





VOTRE CINÉMA ARCEL


- La programmation.
- Les tarifs.
- Plan d’accès
- Inscrivez-vous à la newsletter.


LE THÉÂTRE DE CORBEIL-ESSONNES,
la prochaine représentation :


- La programmation.
- Les tarifs.
- Les abonnements.
- Inscrivez-vous à la newsletter.