Corbeil-Essonnes, Ville de Corbeil-Essonnes - 01.60.89.71.79 -, 91
Ville de Corbeil-Essonnes 91
Accueil   



 



 
 



 
    Lettres d'informations
    Menus des cantines
  Votre ville sur Facebook
  Votre ville sur Twitter





 


Accueil | Se divertir | La Culture | La Galerie d’art | Les expositions de la galerie d’art | 2007
2007
Peintures de Marine ASSOUMOV

Sur le thème du « rugby en corps à corps », les peintures Marine Assoumov sont exposées du 6 au 30 novembre à la Galerie d’Art. Cette exposition vous est proposée en partenariat avec le service arts et expositions de la Ville...

Artiste passionnée, Marine Assoumov peint par séries sur des sujets, abstraits ou figuratifs, qui l’inspirent. Intéressée par le spectacle du rugby, elle travaille sur ce thème depuis 1995 avec la création d’une fresque pour la ville d’Auterive (Haute-Garonne), et a créé des centaines de peintures, d’encres et de collages sur « le rugby en corps à corps ».

Loin de toute anecdote, sa peinture vibrante allie puissance et dynamisme ainsi qu’un humour décalé par l’ajout de mots ou de phrases « collées ».

Composition elliptique, à-plats de couleurs vivantes et matières sensibles insufflent la vie à ses joueurs de rugby.

Ses colosses aux couleurs éclatantes semblent danser sous nos yeux.

En voir plus sur le site internet de Marine Assoumov : http://marine.rugby.free.fr

Vernissage le jeudi 15 novembre à 19h


Interview Marine Assoumov

Dans le cadre de la Coupe du Monde de Rugby et de l’évènement Rencontre avec le XV, la MJC présente pour ce mois de novembre une exposition à la Galerie d’Art Saint Spire de l’artiste peintre collagiste : Marine Assoumov.

- Pourquoi avoir choisi de peindre sur le thème du Rugby ?

Cette thématique est une grande source d’inspiration pour moi et je l’approfondis car je la trouve très féconde.

L’origine de cette série sur le rugby fut la commande en 1995 d’une fresque par une ville proche de Toulouse. Je m’intéressais déjà au spectacle des matchs mais c’est en travaillant sur ce thème que j’ai découvert la richesse picturale de ce sport, véritable réservoir de formes et de compositions.

Pour une artiste contemporaine, le rugby est une formidable occasion de revisiter avec modernité ce grand sujet classique qu’est « le corps » : il se prête à tous les formats, horizontaux avec la mêlée ou verticaux avec la touche et à toutes les focales (du visage en gros plan au groupe de 20 joueurs en passant par l’essai), il met en scène un grand nombre de corps enchevêtrés dans des compositions surprenantes et originales.

Les maillots sont très colorés et parsemés de numéros ou de publicités (en tant que collagiste, j’aime « tatouer » mes toiles ou dessins de signes divers, lettres ou chiffres ou mots)…

Je pressentais qu’il m’amènerait vers quelque chose de nouveau, et j’espérais qu’il me communiquerait quelque chose de la puissance, de la vitalité et du souffle qui le caractérisent… Inutile de dire que je n’ai jamais regretté ce choix et que je pourrais continuer à approfondir ce sport dans des milliers de tableaux qui me passionnent !

Je sais que je ne terminerais jamais ma série sur « le rugby en corps à corps ».

Mais je ne peins pas seulement le rugby ! Je travaille depuis une vingtaine d’années par séries sur des thèmes qui m’inspirent, les "paysages intérieurs", les "fragments d’atelier", "série noire", "abstractions oniriques", "autour du carré", les "grands décombres", "parfum de femme", que je traite dans plusieurs techniques, des tableaux à l’huile, des dessins à l’encre et des collages.

- Vous devez être énormément sollicitée en ce moment, comment vivez-vous cette Coupe du Monde 2007 ?

Effectivement, cette actualité est l’occasion pour moi de présenter cette année six expositions consacrées au rugby. Il faut faire preuve d’une grande organisation et la difficulté réside dans le choix et l’agencement sur les cimaises d’œuvres bien adaptées à l’espace d’accrochage (géométrie, lumière, recul, …). Il faut aussi disposer de suffisamment de tableaux !

Pendant la Coupe du Monde, j’ai eu l’honneur d’être choisie pour exposer au Musée du Stade de France, lieu très symbolique bien sûr et très impressionnant.

Je dois dire par ailleurs que l’« effet » Coupe du Monde a finalement convaincu certains de mes amis amateurs d’art (plus intellectuels que sportifs !) du bien-fondé de mon choix. Certains de mes proches ne comprenaient pas pourquoi je peignais le rugby et cela me valait parfois quelques railleries. Mais aujourd’hui ils approuvent mon travail !

- Existe t-il un point commun entre l’artiste Marine Assoumov et un joueur de rugby ?

Certainement pas la taille et la corpulence car je suis plutôt petite et fluette.

S’il fallait chercher un point commun, il se situerait certainement dans le travail, la discipline et la volonté mises en œuvre dans ce que nous entreprenons chacun de notre côté.

L’autre comparaison pourrait résider dans les règles et techniques de jeux, en peinture comme en rugby il faut savoir aller en arrière pour avancer. Le rugbyman est obligé de passer le ballon par l’arrière pour avancer sur le terrain, l’artiste quant à lui est souvent contraint d’effacer son tableau ou de remettre en question son travail pour mener à bien sa création.

(Propos recueillis par Aurélie Gacon (MJC Fernand Léger)

tab1 tab2 tab3
tab7

GALERIE D’ART

de Corbeil-Essonnes

7, cloître St Spire.

Tel : 01 64 96 80 79


tab8
tab4 tab6 tab5




VOTRE CINÉMA ARCEL


- La programmation.
- Les tarifs.
- Plan d’accès
- Inscrivez-vous à la newsletter.


LE THÉÂTRE DE CORBEIL-ESSONNES,
la prochaine représentation :


- La programmation.
- Les tarifs.
- Les abonnements.
- Inscrivez-vous à la newsletter.