Corbeil-Essonnes, Ville de Corbeil-Essonnes - 01.60.89.71.79 -, 91
Ville de Corbeil-Essonnes 91
Accueil   



 



 
 



 
    Lettres d'informations
    Menus des cantines
  Votre ville sur Facebook
  Votre ville sur Twitter
  Votre ville sur Instagram
  Votre ville sur Google Play
  Votre ville sur App Store





 


Accueil | Bien Vivre à Corbeil-Essonnes | Votre journal "Bien Vivre à Corbeil-Essonnes" | 2008 | Vivre à Corbeil-Essonnes - Mai 2008
Vivre à Corbeil-Essonnes - Mai 2008
Emploi
Emploi : Fadela Amara officialise le contrat d’autonomie pour les jeunes

Destiné à rapprocher les jeunes du monde du travail, le contrat d’autonomie propose un accompagnement individualisé durant une année.

Fadela Amara s’est rendue, le lundi 28 avril, à l’Agence Nationale Pour l’Emploi (ANPE) de Corbeil-Essonnes.

Au cours de cette visite, la Secrétaire d’Etat à la Ville a officialisé la mise en place du contrat d’autonomie, un dispositif sur mesure destiné à favoriser l’emploi des jeunes.

Intégré dans le projet « Espoir Banlieues », ce contrat propose aux jeunes un parcours d’autonomie court et intensif en forme de coaching.

Cela passe par un organisme de placement, public ou privé, qui s’engage à aller chercher les jeunes dans les quartiers et à leur proposer un accompagnement individualisé durant un an.

Les candidats bénéficient, notamment, d’actions de formation préparatoires au travail répondant aux besoins des entreprises. Aux côtés de Serge Dassault, Sénateur-Maire, Alain Zabulon, Préfet délégué pour l’égalité des chances, et Odile Marchal, directrice générale de l’ANPE, Fadela Amara a écouté un certain nombre de jeunes gens raconter leurs expériences dans ce domaine.

« Je suis ravie de constater que le contrat d’autonomie, ce partenariat public-privé, donne des résultats et des bons résultats », a-telle déclaré. « Nous avons, globalement, le chômage qui baisse dans notre pays mais cela profite moins à nos jeunes des cités ! »

Selon Fadela Amara, le dispositif repose sur la volonté des jeunes et sur le savoir-faire des organismes publics et privés spécialisés dans l’accès à l’emploi. « Ce n’est pas un contrat aidé, c’est un coup de pouce dont ont réellement besoin les jeunes pour avoir une place pleine et entière dans notre société ! »

La Secrétaire d’Etat à la Ville a également rappelé sa volonté de réduire de 50 % le chômage des jeunes dans nos cités. « Le contrat autonomie va nous y aider ! »

Redonner confiance aux jeunes

En prenant la parole, Serge Dassault a confirmé sa volonté de lutter contre le chômage des moins de 26 ans. « Ce dispositif nous intéresse parce que, malheureusement, nous avons à Corbeil-Essonnes beaucoup de jeunes qui n’ont pas de travail, de formation, qui tournent en rond et qui galèrent », a estimé le Sénateur-Maire.

« Il faut les reprendre en main et les remettre dans le droit chemin du travail  ! Pour cela, il faut leur redonner confiance, mais il faut aussi les orienter vers des activités qui les intéressent et ce n’est pas toujours facile à trouver  ! »

Serge Dassault a aussi insisté sur le rôle utile de la Mission Intercommunale Vers l’Emploi (MIVE). « Nous arrivons tout de même, avec notre mission locale, à trouver des emplois à environ 500 jeunes par an », a-t-il souligné. « En 6 ans, nous avons permis à 3.000 jeunes de Corbeil-Essonnes de retrouver du travail ! »

Le Sénateur-Maire a également déploré un système d’éducation et de formation défaillant.
« Si les jeunes étaient correctement formés à un métier au lieu de passer des diplômes qui ne les intéressent pas, nous aurions moins de problèmes de délinquance », a-t-il insisté en regrettant que l’apprentissage ne soit pas suffisamment développé.

L’expérience d’Anaïs, bientôt 27 ans

"Avant d’être coachée pendant un an par la société Attribut Conseils, j’étais à la recherche d’un emploi. Je n’avais pas de projet professionnel. J’avais une formation de secrétariat commercial et un BEP de comptabilité.

A l’issue de ce coaching, tant au niveau professionnel que personnel, je suis assez fière de mon parcours. J’ai pu avoir accès à une préparation en amont à l’université et aujourd’hui je suis en BAC + 4 à Paris V, à la Sorbonne.

Mes perspectives d’avenir sont aujourd’hui complètement différentes et j’ai surtout appris à avoir confiance en moi. Désormais, je me dis que je suis capable alors qu’il y a un an, j’étais ancré, enlisée dans ma peur de l’échec. Pour moi, ce dispositif a été une révolution et il a totalement changé ma vie !"

tab1 tab2 tab3
tab7

(Crédit photo : Bernard GAUDIN)


tab8
tab4 tab6 tab5




VOTRE CINÉMA ARCEL


- La programmation.
- Les tarifs.
- Plan d’accès
- Inscrivez-vous à la newsletter.


LE THÉÂTRE DE CORBEIL-ESSONNES,
la prochaine représentation :


- La programmation.
- Les tarifs.
- Les abonnements.
- Inscrivez-vous à la newsletter.