Corbeil-Essonnes, Ville de Corbeil-Essonnes - 01.60.89.71.79 -, 91
Ville de Corbeil-Essonnes 91
Accueil   



 



 
 



 
    Lettres d'informations
    Menus des cantines
  Votre ville sur Facebook
  Votre ville sur Twitter





 


Accueil | Bien Vivre à Corbeil-Essonnes | Votre journal "Bien Vivre à Corbeil-Essonnes" | 2008 | Vivre à Corbeil-Essonnes - Mai 2008
Vivre à Corbeil-Essonnes - Mai 2008
Cinéma : Costa-Gavras en action sur le marché

Réalisateur de renom, Costa-Gavras a choisi le marché de Corbeil-Essonnes pour tourner quelques scènes de son nouveau film.

Le mardi 15 avril, le marché

de la place du Comte

Haymon a connu une animation

hors du commun avec la venue

de Costa-Gavras.

En effet, le réalisateur

de « Z » et de « L’Aveu » a

choisi Corbeil-Essonnes pour tourner

certaines scènes de son prochain

film baptisé « Eden à l’Ouest ».

Avec Riccardo Scamarcio, Michel

Bouquet et Anny Duperey

comme principaux acteurs, le

long-métrage raconte l’histoire

d’un jeune immigré qui va traverser

l’Europe pour tenter de vivre à

Paris.

Costa-Gavras a également

choisi la place du Trou-Patrix pour

tourner sa nouvelle réalisation. Le

lycée Robert Doisneau a lui aussi

accueilli la caméra du Franco-Grec

pour assurer quelques plans d’intérieur.

A noter que Geneviève

Piniau, proviseur de l’établissement

scolaire du boulevard Jean-

Jaurès, a participé au tournage

d’Eden à l’Ouest. Présente sur le

marché, elle a joué le rôle d’une

crémière.

Très abordable et d’une

gentillesse hors du commun,

Costa-Gavras a accepté bien

volontiers de répondre à quelques

questions.


VACE : Pourquoi Corbeil-Essonnes pour votre nouveau film ?

Costa-Gavras : Nous avons cherché plusieurs marchés et

j’ai trouvé que celui de Corbeil-Essonnes était très beau ! Le

marché couvert et le marché en plein air sont très riches,

avec beaucoup de diversité.

Comment l’avez-vous découvert ?

Vous savez, quand on fait un film, on cherche partout, essentiellement dans la périphérie parisienne parce

que l’on ne veut pas s’éloigner de la capitale. Après avoir vu plusieurs marchés, nous avons choisi celui-là

parce qu’il me plaisait le plus.

Pas trop difficile de tourner sur un marché en plein activité ?

C’est un problème ! Mais les gens étaient adorables, que ce soient les marchands ou le public. Ils étaient

formidables parce qu’on leur demandait de ne pas regarder ou de ne pas passer à proximité de la caméra.

Ils ont accepté très facilement. Et ça, je ne pense pas qu’on n’aurait pu le faire sur un marché parisien.

Propos recueillis par Bernard Gaudin.

(Crédit photos : Bernard GAUDIN).





VOTRE CINÉMA ARCEL


- La programmation.
- Les tarifs.
- Plan d’accès
- Inscrivez-vous à la newsletter.


LE THÉÂTRE DE CORBEIL-ESSONNES,
la prochaine représentation :


- La programmation.
- Les tarifs.
- Les abonnements.
- Inscrivez-vous à la newsletter.