Corbeil-Essonnes, Ville de Corbeil-Essonnes - 01.60.89.71.79 -, 91
Ville de Corbeil-Essonnes 91
Accueil   



 



 
 



 
    Lettres d'informations
    Menus des cantines
  Votre ville sur Facebook
  Votre ville sur Twitter





 


Accueil | Ville active
Ville active
Le plus grand port céréalier d’Ile-de-france

Un futur port céréalier verra le jour en 2013 à Corbeil-Essonnes, quai de l’Apport-Paris. Il permettra de réduire les nuisances grâce à la suppression du passage d’une

cinquantaine de camions par jour du centre ville. Mais également, pour les

agriculteurs, de bénéficier d’une structure portuaire pouvant accueillir à terme

près de 600 000 tonnes de céréales chaque année.



Première péniche au port céréalier de Corbeil... par ville-CorbeilEssonnes



Vendredi 25 janvier s’est tenue une réunion dans

les locaux du Syndicat Intercommunal d’Aménagement,

de Réseaux et de Cours d’Eau

(SIARCE) afin de finaliser le projet de port céréalier à

Corbeil-Essonnes. Michel Fuzeau, Préfet de l’Essonne,

Eric Fuchs, directeur de l’Agence portuaire Seine

Amont, Alexis Rouque, directeur général de Ports de

Paris et Hervé Courte, directeur de la Coopérative Agricole

d’Ile-de-France Sud étaient présents aux côtés de

Jean-Pierre Bechter, Maire de Corbeil-Essonnes et de

Serge Dassault, Sénateur de l’Essonne.



Un accès facilité, un transfert d’activité.

Son lieu de construction tout d’abord.

A proximité du pont de la Francilienne,

le transbordement des tonnes de blé et

d’orge sera possible grâce à une passerelle

enjambant le quai de l’Apport-

Paris. Les péniches, mêmes celles

longues de 135 mètres, seront accueillies

avec un quai d’environ 170 mètres.

Une aire de déchargement de 5 000 m2,

située à proximité du centre de tri postal

sera également créée. L’objectif final

est de pouvoir faire transiter six fois

plus de céréales qu’actuellement, grâce à ce nouveau

port de l’Apport-Paris qui sera le plus important

d’Ile-de-France. Cette réalisation permettra aux

céréales venant de la Beauce et du Gâtinais, régions

grandes productrices de blé et d’orge, de transiter

par ce port avant de rejoindre l’Allemagne, la

Hollande et la Belgique.



Une réduction des nuisances.

Le second objectif est de transférer les activités du

port Saint-Nicolas. Ce transfert de la partie essentielle

des activités portuaires actuellement assurées

par cette structure pourra s’effectuer vers la fin de

l’été 2013. Ainsi, les

camions n’auraient

plus à traverser Corbeil-

Essonnes ce qui

équivaut à une diminution

d’une cinquantaine

de poids-lourds

quotidiennement. De

plus, cela réduira les

nuisances pour les

riverains du port

Saint-Nicolas.





VOTRE CINÉMA ARCEL


- La programmation.
- Les tarifs.
- Plan d’accès
- Inscrivez-vous à la newsletter.


LE THÉÂTRE DE CORBEIL-ESSONNES,
la prochaine représentation :


- La programmation.
- Les tarifs.
- Les abonnements.
- Inscrivez-vous à la newsletter.