Corbeil-Essonnes, Ville de Corbeil-Essonnes - 01.60.89.71.79 -, 91
Ville de Corbeil-Essonnes 91
Accueil   



 



 
 



 
    Lettres d'informations
    Menus des cantines
  Votre ville sur Facebook
  Votre ville sur Twitter





 


Accueil | Votre Mairie | La Démocratie locale | Tribune de l’Opposition | 2008
2008
Les Groupes Politiques ont la parole : Octobre 2008

Groupe La ville ensemble

Le programme électoral municipal s’engageait à ce que « notre jeunesse puisse grandir sereinement à Corbeil- Essonnes ». Or, nous apprenons que de nombreux postes de contractuels du service public sont supprimés, sans concertation.

Au conservatoire Claude Debussy, suppression de 3 classes d’instruments , le big band de jazz perd son chef d’orchestre et la classe de danse son accompagnateur.

Monsieur le Sénateur Maire recommande aux 46 familles de s’inscrire au conservatoire de Ris Orangis ou d’Evry. La médiathèque ferme son espace et ses ateliers internet par manque de personnel.

Le club de hand ball de 150 jeunes perd son entraîneur malgré sa présence en championnat de France.

Autre promesse non tenue, après s’être engagé à renforcer les effectifs de la police municipale le Sénateur Maire supprime la brigade de nuit Pas de doute avec de telles restrictions budgétaires, le maire nous a menti avant les élections en nous cachant l’état désastreux de la ville.

Les élus de LaVillEnsemble : Melba BOCQUET, Nicole MERESSE, Bruno PIRIOU, Catherine PLUQUET

Tél : 06.88.49.75.80.

www.lavillensemble.org


Groupe Vert

LA FIN DES SERVICES PUBLICS ?

En région, cela s’appelle agence postale : c’est payé par les communes, c’est installé dans une épicerie, un café, un office du tourisme et çà ne rend que les services postaux les plus simples.

C’est le résultat de l’inexorable mise en concurrence des services de la poste depuis deux directives européennes, non contestées par nos gouvernants, en 1997 et 2002. Une concurrence qui s’achèvera en 2012 avec la fin du monopole de la poste sur la lettre de moins de 50g.

Parmi d’autres suppression de gares, de perceptions, d’hôpitaux… c’est la lente désagrégation du tissus des territoires qui est en cours.

Le sénateur S. Dassault vote avec joie au Sénat toutes les lois qui, dans la lignée des directives européennes, organisent la privatisation des services publics.

Ici, à Corbeil-Essonnes, le même sénateur, comme maire, fait payer par la commune une importante contribution au maintien du bureau de poste de Montconseil.

Avant, le service public de la poste équilibrait ses charges entre territoires riches et pauvres. Aujourd’hui, la poste, éclatée en centres de profit : le courrier, La banque postale, le colis express… abandonne ses missions de services publics.

Jacques PICARD, En Vert, en Ville, Ensemble BP 3 - 91100 Corbeil-Essonnes

Telàfax : 01 60 89 12 93

Mail : evve@tiscali.fr

Permanence : vendredi de 17h30 à 19h,Hôtel de ville

Tél : 01 60 89 70 54


Groupe Lutte ouvrière

Les attaques du patronat et de son gouvernement marquent cette rentrée. Il ne se passe pas un semaine, pas un jour même, sans qu’un grand groupe annonce des suppressions d’emplois. Renault, Peugeot, Alcatel, EADS : autant d’entreprises florissantes, autant d’entreprises qui licencient pour satisfaire une poignée d’actionnaires.

La ville de Corbeil est elle aussi touchée. Après avoir empoché 35 millions d’euros de subventions publiques, imposé des cadences inhumaines sur les chaînes en menaçant de délocalisation, les actionnaires d’Altis laissent dans l’incertitude 2 000 travailleurs. Les salariés d’Hélio-Corbeil sont dans la même situation.

Face à la dictature des grands groupes industriels et financiers, les responsables politiques affichent leur complicité active... quand ils ne font pas eux aussi partie du monde des fortunés. Monsieur Dassault par exemple, grande fortune et sénateurmaire, s’est trouvé une admiration sans retenue pour le modèle chinois.

Le 10 juillet sur I-télé, il a proposé que les ouvriers français dorment dans l’entreprise, « comme en Chine  » et travaillent beaucoup plus.

Jean CAMONIN

Pour nous contacter : 06 64 22 13 76 et 06 0843 83 95

Mail : lutte-ouvrière-essonne@orange.fr

Permanence : Samedi 9h30 / 10h30 en mairie Dimanche 11h30 /12h30 au bar « Le Soleil » rue Feray


Groupe Socialiste

CORBEIL-ESSONNES MUTILÉE ET DÉFIGURÉE !

Comme beaucoup de citoyens, nous sommes pétrifiés de voir des pans entiers de notre ville démontés. Durant l’été, des maisons patrimoniales qui faisaient le charme de la rue Saint Spire n’ont pas résisté à ce sauvage massacre.

Dans notre projet en mars, nous avions proposé que les habitants soient les acteurs de l’aménagement de leur ville ; nous avions esquissé une charte en direction des promoteurs immobiliers ; nous avions présenté un projet d’aménagement du site papetier différent de celui retenu par la droite : il favorisait l’implantation de petites entreprises.

Rien de tout cela n’a été pris en compte. Les équipements publics (écoles, crèches…) ne correspondent plus à la densification effrénée que connaît notre commune. Des quartiers ont changé, les transports publics sont inadaptés, les rues abîmées, le stationnement faisant défaut les voitures colonisent rues et trottoirs.

Bref, notre ville n’investit plus, elle s’appauvrit de jour en jour, coulée dans le béton.

Vos élus : Carlos DA SILVA, Carla DUGAULT, Alain MIGLOS, Martine SOAVI.

Tél : 06.09.56.78.37 ; adresse : 35 rue de Paris.

Site Internet : www.nouvelavenir.fr.





VOTRE CINÉMA ARCEL


- La programmation.
- Les tarifs.
- Plan d’accès
- Inscrivez-vous à la newsletter.


LE THÉÂTRE DE CORBEIL-ESSONNES,
la prochaine représentation :


- La programmation.
- Les tarifs.
- Les abonnements.
- Inscrivez-vous à la newsletter.