Corbeil-Essonnes, Ville de Corbeil-Essonnes - 01.60.89.71.79 -, 91
Ville de Corbeil-Essonnes 91
Accueil   



 



 
 



 
    Lettres d'informations
    Menus des cantines
  Votre ville sur Facebook
  Votre ville sur Twitter





 


Accueil | Bien Vivre à Corbeil-Essonnes | Votre journal "Bien Vivre à Corbeil-Essonnes" | 2008 | Vivre à Corbeil-Essonnes - Décembre 2008
Vivre à Corbeil-Essonnes - Décembre 2008
Consommation : Une première pierre pour améliorer sensiblement la qualité de l’eau du robinet

En 2010, les Corbeil-Essonnois bénéficieront d’une eau du robinet particulièrement

bonne après la mise en service d’une unité de traitement par ultrafiltration dans

l’usine de la Clergerie.

Le samedi 22 novembre,

Nathalie Kosciusko-Morizet a

participé, dans les locaux de

l’usine de la Clergerie, à la pose

de la première pierre de la future

unité de traitement de l’eau potable

par ultrafiltration.

Aux côtés de

Serge Dassault, Sénateur-Maire,

Jacques Reiller, Préfet de

l’Essonne, Jean-Pierre Decroix,

Directeur de l’Agence de l’Eau

d’Ile-de-France, Jean-Yves Cujard,

Directeur Général de la Société

des Eaux de l’Essonne (SEE),

Jean-François Bayle, Adjoint au

Maire délégué à l’Eau et à

l’Assainissement, en présence de

personnalités locales et départementales,

la Secrétaire d’État à

l’Écologie a justifié sa participation

à cette cérémonie.

« Si je suis

avec vous pour poser la première

pierre de l’extension de l’usine de

traitement d’eau potable de

Corbeil-Essonnes, c’est que cette

station va anticiper sur les futures

normes », a-t-elle déclaré.

L’écologie passe

par l’innovation

Selon Nathalie Kosciusko-Morizet,

l’écologie passe avant tout par

l’innovation. « L’écologie passe

par les collectivités qui prennent

les devants et la développent

pour que les nouvelles technologies

puissent émerger », a-t-elle

souligné avant d’affirmer sa

reconnaissance à ces collectivités

qui participent activement à cette

innovation en tirant les autres vers

le haut.

Cela permet, selon la

Secrétaire d’Etat, de progresser

perpétuellement. « Etre avantgardiste,

non seulement c’est

bien, mais, financièrement, c’est

aussi intéressant avec l’obtention

d’aides et de subventions ! »

Nathalie Kosciusko-Morizet a

aussi rappelé la nécessité de

reconquérir l’eau du robinet. « Il

faut faire participer la population

à cette reconquête en lui donnant

plus d’information sur la

qualité de notre eau », a-t-elle

insisté avant de préciser qu’une

eau du robinet ayant subi un traitement

par ultrafiltration est souvent

meilleure que certaines eaux

de source.

Faire des économies notables

En prenant la parole, Serge

Dassault s’est félicité de pouvoir

offrir aux Corbeil-Essonnois, en

2010, une eau potable dont le

goût sera comparable à celle vendue

en bouteilles. « Cette eau

permettra, en outre, de faire des

économies, une économie notable

lorsqu’on la lisse sur plusieurs

années », a insisté le Sénateur-

Maire. Selon lui, à ce pari économique

s’ajoute un pari écologique.

« En améliorant la qualité de

l’eau de nos robinets, en permettant

aux consommateurs de la

boire en toute sécurité, nous économisons,

en amont, les eaux de

source de la planète ! »

La problématique

des goûts et des odeurs

La filière de traitement actuelle de

l’usine de la Clergerie ne permet

pas d’assurer une maîtrise de la

totalité des risques émergents

comme la menace microbiologique

et la problématique des

goûts et des odeurs.

A terme,

avec la mise en service de l’unité

de traitement par ultrafiltration,

l’élimination des parasites sera

très efficace, tout comme celle

des matières organiques. Pour

atteindre cet objectif, la nouvelle

filière associera le traitement par

ultrafiltration à l’absorption sur

charbon actif en poudre.

Le procédé

Cristal, c’est son nom,

constituera donc une barrière

absolue contre les particules

minérales et biologiques.

Il permettra

aussi d’éliminer les matières

organiques solubles, notamment

les micropolluants et autres

éléments précurseurs d’odeur et

de mauvais goût.

Deux questions à Jean-François Bayle :

Qu’est–ce que cette nouvelle unité va amener à C. E. ?

L’eau qui coulera aux robinets des Corbeil-Essonnois à l’horizon 2010 sera plus pure, buvable et sans aucun

arrière-goût. Une qualité proche de celle de l’eau minérale qui permettra une économie dans la mesure où

elle leur permettra de ne plus acheter d’eau en bouteilles. Un gain financier à l’année considérable.


Corbeil-Essonnes est-elle bien équipée ?

La ville de Corbeil-Essonnes est la seule à posséder une unité de pompage et de filtration de l’eau indépendante.

L’eau, directement pompée dans la Seine est filtrée et purifiée. Cette nouvelle étape technique

et qualitative est un service indispensable que nous devons à nos administrés, ainsi qu’un devoir d’économie

des ressources d’eau de la planète.

(Crédit photos : Service Communication).





VOTRE CINÉMA ARCEL


- La programmation.
- Les tarifs.
- Plan d’accès
- Inscrivez-vous à la newsletter.


LE THÉÂTRE DE CORBEIL-ESSONNES,
la prochaine représentation :


- La programmation.
- Les tarifs.
- Les abonnements.
- Inscrivez-vous à la newsletter.