Corbeil-Essonnes, Ville de Corbeil-Essonnes - 01.60.89.71.79 -, 91
Ville de Corbeil-Essonnes 91
Accueil   



 



 
 



 
    Lettres d'informations
    Menus des cantines
  Votre ville sur Facebook
  Votre ville sur Twitter





 


Accueil | Bien Vivre à Corbeil-Essonnes | Votre journal "Bien Vivre à Corbeil-Essonnes" | 2008 | Vivre à Corbeil-Essonnes - Décembre 2008
Vivre à Corbeil-Essonnes - Décembre 2008
A Montconseil : La rénovation urbaine rime avec concertation

Destruction d’immeubles vétustes, construction de nouveaux bâtiments dotés de

logements de qualité : à Montconseil, la rénovation urbaine se concrétise aussi dans

le dialogue.

Entamée depuis le premier

trimestre de l’année 2006,

la concertation autour du programme

de rénovation urbaine

de Montconseil se poursuit. Le

vendredi 7 novembre, à

l’Espace-ville « La Péniche », une

nouvelle réunion publique a

permis aux habitants du quartier

de faire le point sur les multiples

travaux déjà entrepris et réalisés.

En présence d’Yves Lafoucrière,

directeur général de

l’Immobilière 3F, Roland Castro,

architecte et urbaniste, Alain

Guillerm, représentant le

Groupement d’Intérêt Public

Centre Essonne (GIP), Serge

Dassault a insisté sur l’importance

des échanges entre les

concepteurs du projet urbain et

la population directement

concernée.

Il est vrai que la

concertation a porté ses fruits

puisque face à la réaction des

parents inquiets pour la sécurité

de leurs enfants, le Sénateur-

Maire a décidé de ne pas

construire la nouvelle école Paul

Langevin de l’autre côté du boulevard

Henri-Dunant.

Celle-ci

verra donc le jour au coeur

même du quartier, dans l’un des

secteurs libérés par la destruction

des anciens immeubles.

D’importantes modifications

Plans, photos et maquettes à l’appui,

les responsables du programme

de rénovation de

Montconseil ont présenté l’évolution

du vaste projet piloté par

l’Agence Nationale de la

Rénovation Urbaine (ANRU).

Au

cours de son intervention, l’architecte

et urbaniste Roland Castro a

confirmé les modifications apportées

au projet de rénovation

urbaine de Montconseil pour tenir

compte des observations et

autres remarques apportées par

les résidents du quartier.

« Nous

avons retravaillé ce projet en

recomposant, notamment, une

série de choses importantes

comme l’implantation de l’école

à l’intérieur du quartier », a-t-il

souligné.

L’architecte a également

évoqué le futur centre commercial

avec des boutiques situées au

pied des immeubles. « Nous

avons prévu une place agrémentée

de petits commerces et d’une

supérette ! »

Priorité à la mixité sociale

Roland Castro s’est prononcé

pour le mélange harmonieux

d’habitations individuelles et de

petits immeubles à taille

humaine. « Des rues normales,

très urbaines seront créées pour

recomposer le quartier, avec des

places de stationnement, des pistes

cyclables et de grands trottoirs

pour les piétons », a précisé

l’urbaniste.

Des petits jardins verront

le jour devant les immeubles

et les pavillons. La priorité est

donnée à une grande mixité des

constructions avec un nécessaire

mariage des logements sociaux

et privés. « Ce sera la règle absolue

dans ce quartier », a martelé

Roland Castro qui, dès la fin des

travaux, mettra quiconque au défi

de faire la différence entre les

résidences sociales et privées.

Encore cinq ans de travail

Pour sa part, Yves Lafoucrière a

rappelé que Montconseil se transformait

déjà depuis des années.

« Il reste encore au moins cinq

ans de boulot », a indiqué le responsable

de l’Immobilière 3F en

soulignant qu’il fallait encore

construire pour assurer les relogements

nécessaires.

En répondant

à une question sur le commerce

de proximité, le bailleur a précisé

que le futur centre commercial

sera édifié après la reconstruction

du groupe scolaire.

« En accord

avec le Sénateur-Maire, nous

avons souhaité que ce centre

commercial soit la propriété unique

de l’Immobilière 3F », a-t-il

déclaré en se prononçant pour un

système locatif bénéficiant d’une

politique de loyers progressifs afin

d’accompagner du mieux possible

le développement du quartier.

« Notre idée est de disposer de

petits commerces de proximité et

d’une ‘’locomotive’’ de 700 à

1.000 m2 ! » Quant à l’actuelle

zone commerciale de la place de

Montconseil, elle pourrait, selon

Yves Lafoucrière, être réhabilitée

pour accueillir diverses activités

artisanales.

« Inutile de préciser

que les commerçants composant

l’actuel site commercial pourront

continuer à travailler en s’installant

dans les futures constructions _ ! ».

Deux questions à Jean-François Aymard :

Pourquoi ce type de réunion ?

Ces réunions entrent dans la procédure propre aux zones d’aménagement concerté. C’est ensuite un souhait

de Serge Dassault de dialoguer avec la population, à l’image de la constitution des conseils de quartiers

dans un autre domaine.

Qu’en est-il ressorti ?

Les gens ont semblé intéressé par les débats en présence de l’architecte Roland Castro. Il convient maintenant

de procéder à un appel d’offres pour trouver un aménageur et de procéder à un concours d’architectes

pour la construction de l’école.

(Crédit photos : Service Communication).





VOTRE CINÉMA ARCEL


- La programmation.
- Les tarifs.
- Plan d’accès
- Inscrivez-vous à la newsletter.


LE THÉÂTRE DE CORBEIL-ESSONNES,
la prochaine représentation :


- La programmation.
- Les tarifs.
- Les abonnements.
- Inscrivez-vous à la newsletter.