Corbeil-Essonnes, Ville de Corbeil-Essonnes - 01.60.89.71.79 -, 91
Ville de Corbeil-Essonnes 91
Accueil   



 



 
 



 
    Lettres d'informations
    Menus des cantines
  Votre ville sur Facebook
  Votre ville sur Twitter





 


Accueil | Votre Mairie | La Démocratie locale | Tribune de la Majorité municipale | 2015
2015
Le groupe de la Majorité municipale a la parole - Avril 2015

ÉLECTIONS DÉPARTEMENTALES

Merci ! Malgré des dirigeants de gauche irresponsables, les Corbeil-Essonnois se sont massivement rassemblés autour de Jean-Pierre Bechter (66% au second tour à Corbeil-Essonnes)

Nous tenons à remercier les Milliers de Corbeil-Essonnoises et de Corbeil-Essonnois qui, au second tour des élections départementales, se sont rassemblés autour de Jean-Pierre Bechter pour lui donner une majorité très forte et ainsi lui confier un mandat sans la moindre contestation possible. Cette victoire est d’abord la preuve que notre vie démocratique locale est forte. Nos concitoyens, qu’ils soient de droite ou de gauche, n’entendent pas se laisser abuser par les appareils des partis politiques ou les démagogues. Ils ont une claire conscience des enjeux locaux et savent parfaitement en qui ils peuvent avoir confiance quand l’essentiel est en cause. Merci donc à tous les Républicains et les Démocrates qui se sont tournés spontanément vers leur maire pour le légitimer une fois de plus dans sa volonté d’incarner une action d’intérêt général au service de toute la population, et cela malgré les consignes de vote ambigües ou abstentionnistes émises au second tour par les dirigeants de gauche ou d’ailleurs. N’insistons pas sur les tartufes de la lutte « contre le fascisme » qui, avant le premier tour appelaient à manifester contre la mise à disposition d’une salle aux candidats du Front National – une obligation imposée par le code électoral – et qui au, second tour, face à ce même FN, invitaient à voter Blanc. Bruno Piriou, au premier chef, grand fossoyeur de la gauche et de la démocratie locale, mais aussi Martine Soavi, personnalité de gauche autoproclamée, qui, en plein délire, n’hésitait pas à annoncer sur les réseaux sociaux que notre dernier conseil ne pourrait avoir lieu ! Par ces comportements et propos, ces « personnages » qui participent du folklore local se sont disqualifiés, et pour longtemps, aux yeux des Corbeil-Essonnois. Mais revenons un instant sur les consignes difficilement compréhensibles du parti socialiste de Corbeil-Essonnes, plus soucieux d’accabler Bruno Piriou que de s’opposer frontalement au FN. Ce spectacle pitoyable et grotesque n’a pas empêché les électeurs socialistes de choisir les représentants républicains. Nous respectons profondément leur lucidité. Mais une fois de plus, les Corbeil-Essonnois ont pu vérifier combien l’état major socialiste d’Evry méprisait notre ville, tout juste bonne à leurs yeux d’être une banlieue à annexer dans leur projet anti-démocratique de fusion des agglomérations. Face à ce délitement complet de la gauche locale, à son effondrement électoral mais aussi politique et moral, il revient aux quatre maires de notre nouveau canton d’avoir su se rassembler au second tour et trouver une alternative politique qui défende les intérêts de nos communes et les valeurs de la République qu’ils font vivre au quotidien. Qu’ils en soient remerciés !

Jean-Michel FRITZ, Nathalie BAUSIVOIR, Sylvain DANTU, Frédérique GARCIA, Jean-François BAYLE, Soraya KHEDIRI, Eric BRETON, Martine BOUIN, Redanga N’GAIBONA, Germaine DERUEL, Volkan AYKUT, Sylvie CAPRON, Régis CAUDRON, Jessica MADALENO, Denis LAYREAU, Tracy KEITA, Jean BEDU, Sylvie MACHADO BOALHOSA, Pascaline VANDENHEEDE, Azdine OUIS, Anne-Marie BERLAND, Régis GUILLET, Elise KABAY, Alain CARPENTIER, Mariama ASSOUMANI, Alexandre MARIN, Irèle NORMAND, Yacine AMER, Annie MALITTE, Ahmed EL YAAKOUBI, Nadine OLSEN, Saint-André TROVATO, Denise DOUCET.





VOTRE CINÉMA ARCEL


- La programmation.
- Les tarifs.
- Plan d’accès
- Inscrivez-vous à la newsletter.


LE THÉÂTRE DE CORBEIL-ESSONNES,
la prochaine représentation :


- La programmation.
- Les tarifs.
- Les abonnements.
- Inscrivez-vous à la newsletter.