Corbeil-Essonnes, Ville de Corbeil-Essonnes - 01.60.89.71.79 -, 91
Ville de Corbeil-Essonnes 91
Accueil   



 



 
 



 
    Lettres d'informations
    Menus des cantines
  Votre ville sur Facebook
  Votre ville sur Twitter





 


Accueil | Bien Vivre à Corbeil-Essonnes | Votre journal "Bien Vivre à Corbeil-Essonnes" | 2009 | Vivre à Corbeil-Essonnes - Janvier 2009
Vivre à Corbeil-Essonnes - Janvier 2009
Education : Initiation au théâtre au collège des Tarterêts

Depuis le mois d’octobre, une bonne centaine d’élèves du collège Senghor participent

à des cours de théâtre durant les heures de cours.

Parfois rébarbative, l’étude en

classe d’un texte littéraire

peut devenir captivante dans la

mesure où les élèves deviennent

les acteurs de l’oeuvre étudiée.

C’est le cas au collège Léopold

Sédar Senghor, dans le quartier

des Tarterêts, où une bonne centaine

des élèves de 4ème bénéficient

gratuitement d’une initiation

au théâtre et à la scène durant les

heures de cours.

Ce dispositif

artistique baptisé « Les Têtes de

l’Art » est à mettre à l’actif de

Séverine Woimant et Géraldine

Obédia. C’est en 2003 que ces

deux professeurs de Français ont

imaginé le projet d’atelier théâtre

au sein de leur association « Lever

de rideau 19 ».

Par cycles de trois

semaines, les élèves découvrent

une oeuvre littéraire au fil d’exercices

théâtraux réalisés les mercredis

et jeudis matin. Cette démarche

validée par l’Education nationale fait

partie d’un projet pédagogique élaboré

par les professeurs.

Aux côtés

d’intervenants, de vrais comédiens,

les ados se plient bien volontiers à

la discipline exigée pour ce genre

de travail.

Découvrir le théâtre et la scène

« Le but est de faire découvrir le

théâtre et la scène aux élèves ! Il

ne s’agit pas de monter un spectacle _ », nous a confié Géraldine

Obédia.

Toutefois, à l’issue de

chaque session, les collégiennes

et collégiens participent à une restitution

des connaissances acquises

en se produisant en public

à la MJC Fernand-Léger.

Collégienne à Senghor, Halida

estime que cette démarche est

une bonne initiative. « Cela permet

de nous exprimer, mais aussi

de vaincre notre timidité », admetelle

bien volontiers.

« Bien sûr,

c’est parfois un peu difficile dans

la mesure où les professeurs veulent

que ce soit parfait ! Mais

c’est dans notre intérêt ! Il faut

que le public prenne plaisir à

nous regarder ! »

De son côté,

Léa compare l’opération à un véritable

challenge. « C’est comme un

défi », nous a-t-elle confié. « Vous

savez, en classe, on parle devant

une vingtaine d’élèves alors que

là, on va s’exprimer devant une

centaine de personnes que l’on

ne connaît pas forcement ! »

(Crédit photos : Service Communication).





VOTRE CINÉMA ARCEL


- La programmation.
- Les tarifs.
- Plan d’accès
- Inscrivez-vous à la newsletter.


LE THÉÂTRE DE CORBEIL-ESSONNES,
la prochaine représentation :


- La programmation.
- Les tarifs.
- Les abonnements.
- Inscrivez-vous à la newsletter.