Corbeil-Essonnes, Ville de Corbeil-Essonnes - 01.60.89.71.79 -, 91
Ville de Corbeil-Essonnes 91
Accueil   



 



 
 



 
    Lettres d'informations
    Menus des cantines
  Votre ville sur Facebook
  Votre ville sur Twitter





 


Accueil | Bien Vivre à Corbeil-Essonnes | Votre journal "Bien Vivre à Corbeil-Essonnes" | 2009 | Vivre à Corbeil-Essonnes - Janvier 2009
Vivre à Corbeil-Essonnes - Janvier 2009
Corbeil-Essonnes d’hier et d’aujourd’hui

Chaque mois, Corbeil-Essonnes d’hier et d’aujourd’hui vous permet de découvrir la

métamorphose d’une commune au riche passé à l’aide de documents anciens comparés

à des photographies prises de nos jours.

- Le château de Chantemerle

Hier

La propriété de Louis Hesselin

Situé autrefois en bordure de l’actuel boulevard Georges

Michel, le château de Chantemerle a été la propriété, à

partir de 1638, d’un certain Louis Hesselin. Seigneur de

Condé, ce personnage important né en 1602 et mort en

1662 était le conseiller du Roi Louis XIV, surintendant des

plaisirs de sa majesté.

Richement décoré, le château de

Chantemerle était doté d’un parc très particulier, harmonieusement

traversé par de nombreux bras de l’Essonne, équipé

de fontaines et autres jeux d’eau magnifiques. Amateur et

collectionneur réputé, Louis Hesselin possédait une fortune

considérable lui permettant d’acquérir des oeuvres d’art

d’une grande valeur. Homme de plaisirs aux goûts raffinés, il

organisait des ballets et des divertissements pour le plus

grand plaisir du Roi Soleil et de sa Cour.

Située non loin de

la route ralliant Paris à Fontainebleau, la maison

de campagne de Louis Hesselin était donc

l’étape incontournable des plus grands personnages

français et étrangers. A noter qu’en

1646, le château de Chantemerle a accueilli

la Reine d’Angleterre.

La souveraine était

accompagnée du Prince de Galles et d’une

suite de 300 personnes. Dix ans plus tard, ce

fut la Reine Christine de Suède qui eut les

honneurs d’une fête considérée comme la

plus importante organisée dans la propriété

d’Essonnes.


Aujourd’hui

Un édifice totalement détruit

Aujourd’hui, le château de Chantemerle a totalement

disparu. Reste seulement une bâtisse, l’actuelle

Maison des Associations, qui a longtemps

appartenu à Léon-Cassé, propriétaire de la chapellerie

d’Essonnes. Avant d’être détruit au début des années

soixante, le château de Chantemerle a abrité le cours

Saint-Jean.

L’établissement scolaire privé assurait, pour

filles et garçons, un enseignement du niveau secondaire.

De la propriété de Chantemerle, il ne reste

donc plus qu’un parc ouvert à tous. Il s’étend sur un

peu plus de deux hectares. Toujours traversé par un

bras de l’Essonne, cet espace privilégié bénéficie de

verdure.

La présence d’arbres séculaires de ponts et

autres ouvrages hydrauliques rappelle la richesse des

lieux. De nombreuses essences, rares pour certaines,

agrémentent le parc Chantemerle.

Parmi les plus

beaux spécimens, il faut noter la présence de peupliers

d’Italie, de marronniers du Moyen-Orient, d’un

pin noir d’Autriche, d’un séquoia et de copalmes

d’Amérique. Lieu de promenade incontournable, le

parc Chantemerle est aussi un site très fréquenté

durant le festival de jazz de Corbeil-Essonnes.

(Crédit photos : DR).





VOTRE CINÉMA ARCEL


- La programmation.
- Les tarifs.
- Plan d’accès
- Inscrivez-vous à la newsletter.


LE THÉÂTRE DE CORBEIL-ESSONNES,
la prochaine représentation :


- La programmation.
- Les tarifs.
- Les abonnements.
- Inscrivez-vous à la newsletter.