Corbeil-Essonnes, Ville de Corbeil-Essonnes - 01.60.89.71.79 -, 91
Ville de Corbeil-Essonnes 91
Accueil   



 



 
 



 
    Lettres d'informations
    Menus des cantines
  Votre ville sur Facebook
  Votre ville sur Twitter





 


Accueil | Votre Mairie | La Démocratie locale | Tribune de la Majorité municipale | 2009
2009
Le groupe politique de la majorité a la parole - Avril 2009

Groupe de la majorité municipale

Pour en finir avec quelques idées fausses de l’opposition Impôts locaux, Endettements, Salaires du personnel communal : Les chiffres qui devraient rendre l’opposition plus modeste !!!

lors que le parti communiste et le parti socialiste font de la surenchère verbale pour critiquer le budget primitif 2009 de notre commune, il n’est peut être pas inutile de se souvenir que les représentants Corbeil-Essonnois de ces deux partis sont aussi Conseillers Généraux… Et qu’à ce titre, ils ont récemment voté le budget du département !

Premier constat : alors qu’à Corbeil-Essonnes les impôts n’augmenteront pas, M. Piriou et M. Da Silva n’ont pas hésité à voter des augmentations significatives des impôts départementaux : + 3,5 % pour la taxe d’habitation ; + 5,2 % pour la taxe professionnelle.

Les mêmes qui critiquent, notre endettement, sont aujourd’hui à devoir gérer une dette qui dépasse les 600 millions d’Euros ! Les mêmes qui veulent traquer derrière nos soucis d’économie, une baisse des prestations offertes à la population ne se sont visiblement pas embarrassés de telles considérations en augmentant de + 10% le tarif des cantines des collèges essonniens à partir de 2011.

Et cela sous prétexte de vouloir harmoniser le tarif des cantines des collèges du département. Il s’agit d’un nouveau coup porté aux familles, et cela après le vote d’augmentation des impôts de 15 millions d’Euros en avril.

Autre idée fausse largement colportée par une gauche locale qui ne se paie que de mots : « à Corbeil-Essonnes, le personnel communal serait mal payé, et seuls quelques cadres auraient des rémunérations très importantes. Le simple rappel de la règle générale et l’examen du dispositif en vigueur à Corbeil-Essonnes prouvent que ces affirmations sont complètement fausses. Les chiffres qui suivent le démontrent très clairement.

En matière de congés, la règle générale dans la fonction publique territoriale prévoit pour 1607 heures de travail par an un droit à congés de 25 jours par an. A Corbeil-Essonnes, le droit à congés est de 35 jours, soit deux semaines de congés de plus.

En matière de rémunération : Les employés et ouvriers de la fonction publique territoriale (catégorie C) ont perçu en 2008 en moyenne un salaire par mois de 1496,58 Euros. A Corbeil-Essonnes, les mêmes ont perçu un salaire net mensuel de 1639,15 Euros, soit + 142,57 Euros.

Les professions intermédiaires de la fonction publique territoriale (catégorie B) ont perçu en 2008 un salaire net de 1915,O1 Euros. A Corbeil-Essonnes, les mêmes ont perçu un salaire net de 2020,09 Euros, soit + 105, O1 euros. Les agents d’encadrement de la fonction publique territoriale (catégorie A) ont perçu un salaire net moyen de 2997,23 Euros. A Corbeil-Essonnes, les mêmes ont perçu 2974, O6 Euros, soit – 23,17 euros.

Ces chiffres établissent que contrairement à ce qu’affirme l’opposition, les employés, les ouvriers et les professions intermédiaires sont plutôt bien rémunérés à Corbeil- Essonnes. De même l’affirmation selon laquelle le personnel encadrant disposerait de revenus disproportionnés est en complète contradiction avec les chiffres !

Tous ces chiffres, indiscutables et vérifiables, devraient rendre un peu plus modestes et un peu plus nuancés, les représentants de l’opposition. Nous comprenons leur volonté de s’opposer, mais en se contraignant à ne pas dire n’importe quoi, ils pourraient prendre une part plus importante et crédible dans nos débats légitimes…

MISE AU POINT Halte aux mensonges

En venant travailler à Corbeil-Essonnes, le nouveau DGS a accepté une rémunération nettement inférieure à celle qu’il percevait précédemment. De plus, et bien qu’ayant droit à un logement de fonction pour « nécessité absolue de service » (c’est-à-dire tous frais payés par la ville), il a volontairement renoncé à cet avantage et paye donc un loyer et l’intégralité de ses charges.

Enfin, et contrairement à ce qui se pratiquait, il n’a pas voulu de la Laguna (en cours de vente) dévolue à sa fonction et s’est attribué un véhicule plus modeste du parc de la ville. Tout cela il l’a fait par souci d’exemplarité, sachant les efforts que la situation de la ville allait imposer à tous.

Ces mensonges qui sont volontairement vehiculés ont pour but de salir l’image du nouveau DGS ainsi que celle de l’équipe municipale.

Serge DASSAULT, Nathalie BOULAY-LAURENT, Jean-Michel FRITZ, Thérèse SIMONOT, Jean-Luc RAYMOND, Cristela DE OLIVEIRA François BUSY, Farida MAIZA, Mourad Khier SAADI, Rose-Marie PORLIER, Patrice VERNET, Josette MACLAIR, Jean-François AYMARD, Fabienne JOSSE, Jacques LEBIGRE, Martine BOUIN, Jean- François BAYLE, Sylvie CAPRON, Gérard ODOKINE, Hatouma DOUCOURÉ, Olivier BALLET, Germaine DERUEL, Alain GARCIA, Stéphanie COUTARD, Redanga N’GAIBONA, Bacouba SISSOKO, Jacques, GUISTI, Viviane, THARREAU, Baboucar DJIBA, Anne-Marie BERLAND, Jean BEDU, Irène NORMAND, Jean-Louis CALVINHAC.

(Crédit photo : Service Communication).

tab1 tab2 tab3
tab7

Pour prendre rendez-vous avec vos élus :

Secrétariat du cabinet du maire : 01 60 89 70 02


tab8
tab4 tab6 tab5




VOTRE CINÉMA ARCEL


- La programmation.
- Les tarifs.
- Plan d’accès
- Inscrivez-vous à la newsletter.


LE THÉÂTRE DE CORBEIL-ESSONNES,
la prochaine représentation :


- La programmation.
- Les tarifs.
- Les abonnements.
- Inscrivez-vous à la newsletter.