Corbeil-Essonnes, Ville de Corbeil-Essonnes - 01.60.89.71.79 -, 91
Ville de Corbeil-Essonnes 91
Accueil   



 



 



 
    Lettres d'informations
    Menus des cantines
  Votre ville sur Facebook
  Votre ville sur Twitter
  Votre ville sur Instagram
  Votre ville sur Google Play
  Votre ville sur App Store
  Dispositif d'alerte





 


Accueil | Bien Vivre à Corbeil-Essonnes | Votre journal "Bien Vivre à Corbeil-Essonnes" | 2009 | Vivre à Corbeil-Essonnes - Avril 2009
Vivre à Corbeil-Essonnes - Avril 2009
Dans les quartiers : La cohésion sociale favorisée aux Tarterêts

A l’initiative du Préfet de l’Essonne, une conférence sur la cohésion sociale du quartier des Tarterêts s’est tenue, le jeudi 12 mars, salle Emile Zola.

Depuis maintenant plus de quatre ans, les Tarterêts font l’objet d’un important programme de rénovation. Le jeudi 12 mars, Jacques Reiller, Préfet de l’Essonne, a souhaité faire le point sur ce vaste chantier en abordant également les aspects sociaux de l’opération pilotée par l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine (ANRU).

En ouvrant les travaux de cette réunion qui s’est déroulée dans la salle Emile Zola, Serge Dassault a tout d’abord rappelé que c’était grâce à Jean- Louis Borloo et Brice Hortefeux, tous deux Ministres, que l’ANRU a pu voir le jour.

« Cette initiative donne la possibilité à de nombreuses villes de réhabiliter leurs quartiers sensibles », a souligné le Sénateur-Maire en précisant que Les Tarterêts, mais aussi La Nacelle et Montconseil bénéficiaient d’importants crédits délégués par l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine.

Un travail en partenariat

Aux côtés d’Eric Freysselinard, Préfet délégué à l’Egalité des Chances, Jean-François Pascal, Procureur de la République, Jean- Martin Delorme, Directeur départemental de l’Equipement et de l’Agriculture, en présence d’Alain Guillerm, directeur du GIP Centre Essonne, le Préfet de l’Essonne s’est félicité du travail partenarial qui prévaut dans ce dossier avec la participation des habitants, des associations, des bailleurs sociaux, sans oublier tous les acteurs de la politique de la Ville.

En prenant la parole Alain Guillerm a listé les différents chantiers passés, présents et futurs, intégrés dans le programme de rénovation urbaine des Tarterêts. Il a notamment rappelé que le projet d’un montant total de 441 millions d’euros prévoit, entre autres, la construction de 2.565 logements, 1.573 réhabilitations et 1.394 résidentialisations.

Un important volet social

Aux Tarterêts, la rénovation urbaine bénéficie également d’un important volet social avec, notamment, un accompagnement renforcé des résidents en quête d’emploi. Il faut savoir à ce sujet que le Pôle Emploi de Corbeil-Essonnes a spécialement affecté un conseiller afin de soutenir toutes celles et ceux, sans emploi, qui font face à des difficultés sociales.

Pour les jeunes qui cherchent du travail, des prestations de coaching financées par le Préfet à l’Egalité des Chances se soldent par un taux de placement frôlant les 90 %. Par ailleurs, une clause d’insertion est inscrite dans les marchés des différents maîtres d’ouvrage qui interviennent aux Tarterêts dans le cadre de la rénovation urbaine.

C’est ainsi que depuis 2004, 40 demandeurs d’emploi originaires des quartiers prioritaires ont pu trouver un poste en bénéficiant de cette clause d’insertion. Il ne faut pas oublier non plus l’action permanente de la Mission Intercommunale Vers l’Emploi (MIVE) qui favorise l’insertion en facilitant l’accès à l’emploi et à la formation.

Des renforts de police aux Tarterêts

En présence des principaux responsables locaux de la police nationale, Jacques Reiller a confirmé la mise en place dans le courant du mois de mai d’une Unité Territoriale de Quartier baptisée UTEQ.

Forte d’une vingtaine de fonctionnaires de police, cette nouvelle section affectée exclusivement aux Tarterêts aura pour mission de lutter contre la délinquance en général et les violences urbaines en particulier.

Pour mener à bien ses objectifs, l’Unité Territoriale de Quartier devra développer des liens de confiance avec les habitants du quartier. Elle pourra agir en véhicules ou en patrouilles pédestres.

Elle pourra être seule sur le terrain ou bien bénéficier de renforts adaptés aux circonstances. Afin de ne pas immobiliser inutilement ses agents, l’UTEQ ne disposera pas de locaux sur site. Elle sera rattachée directement au commissariat de Corbeil- Essonnes.

(Crédit photos : DR).





VOTRE CINÉMA ARCEL


- La programmation.
- Les tarifs.
- Plan d’accès
- Inscrivez-vous à la newsletter.


LE THÉÂTRE DE CORBEIL-ESSONNES,
la prochaine représentation :


- La programmation.
- Les tarifs.
- Les abonnements.
- Inscrivez-vous à la newsletter.