Corbeil-Essonnes, Ville de Corbeil-Essonnes - 01.60.89.71.79 -, 91
Ville de Corbeil-Essonnes 91
Accueil   



 



 
 



 
    Lettres d'informations
    Menus des cantines
  Votre ville sur Facebook
  Votre ville sur Twitter





 


Accueil | Bien Vivre à Corbeil-Essonnes | Votre journal "Bien Vivre à Corbeil-Essonnes" | 2009 | Vivre à Corbeil-Essonnes - Mai 2009
Vivre à Corbeil-Essonnes - Mai 2009
Edito du Sénateur-Maire Serge DASSAULT

Toujours plus proche de vous

Le lundi 20 avril 2009, Fadela Amara nous a fait

l’honneur de passer plus de quatre heures à

Corbeil-Essonnes. En ma compagnie, la Secrétaire

d’Etat chargée de la Politique de la Ville s’est tenue

informée de l’état d’avancement des chantiers impliqués

dans le vaste programme de rénovation urbaine

dont bénéficie notre commune. Au cours de sa visite,

Madame Amara a pu apprécier la qualité des nouveaux

logements sociaux construits aux Tarterêts et à

Montconseil. Elle a pu également dialoguer avec les

familles nouvellement logées dans de petits bâtiments

de qualité construits à la place d’immeubles démolis.

La Secrétaire d’Etat a aussi pris le temps de rencontrer,

dans les locaux de la Mission Intercommunale Vers

l’Emploi (MIVE), des Corbeil-Essonnois bénéficiant d’un

accompagnement et d’un soutien personnalisés dans

le cadre d’un parcours d’insertion professionnelle

adapté. Responsable de la MIVE, Djamal Cherad a présenté

à Fadela Amara le bilan des nombreuses actions

entreprises par la structure en direction des jeunes privés

d’emploi.

Comme vous avez pu le remarquer, les rues de Corbeil-

Essonnes sont de plus en plus propres. En effet,

j’ai demandé aux services municipaux directement

concernés d’intensifier leurs efforts pour que les artères

et autres lieux publics de notre commune soient

régulièrement nettoyés. Pour mener à bien cette

mission, j’ai décidé de compléter et renouveler notre

parc de machines destinées à balayer et laver nos rues.

Du 8 au 10 mai, Corbeil-Essonnes va une nouvelle fois

accueillir l’élite mondiale de la Gymnastique

Rythmique. Au cours de ce 35ème tournoi international,

vous serez encore très nombreux à pouvoir

admirer ces jeunes championnes qui réalisent de très

étonnantes prouesses. Très médiatisé, cet évènement

sportif très réputé est aussi l’occasion de mettre en

avant notre ville et son patrimoine.

Le mardi 26 mai, j’espère que vous serez très nombreux

à participer, dans l’ensemble de nos quartiers, à

la désormais traditionnelle fête des voisins. L’opération

« Immeubles en fête » permet de rompre l’isolement et

l’anonymat qui touchent bien trop de nos concitoyens.

En ces temps de crise où chacun peut éprouver de

réelles difficultés, je pense qu’il est essentiel de pouvoir

dialoguer en toute convivialité.

Je ne voudrais pas terminer cet éditorial sans revenir

sur les déclarations de Bruno Piriou. Concernant ce

dernier on ne peut faire preuve de plus d’irresponsabilité

et de manque de jugement car il y a deux évidences

qu’il ignore ou veut ignorer. Si la ville est endettée,

c’est parce que j’ai fait beaucoup de travaux indispensables

et que j’en ai profité pour moderniser les rues et

l’aspect de notre commune.

Je citerai la tribune du

stade Mercier qui s’écroulait, la construction de la

crèche « le petit Poucet », la rénovation des rues de

Paris et Saint-Spire, la place de l’hôtel de ville, la réhabilitation

de la halle du marché central, etc. J’aurais pu

laisser la ville dans l’état où Roger Combrisson nous l’a

laissée avec 50 millions de dette au lieu de 100

aujourd’hui.

Et quand Bruno Piriou me reproche de ne pas avoir réalisé

les travaux promis, c’est tout simplement parce que

nous n’en avons pas les moyens. Ou alors je devrais

augmenter encore la dette et les impôts, ce que je

refuse de faire. Il faut faire avec l’argent que l’on a et

pas avec l’argent que l’on n’a pas.

Et si je réduis les dépenses, c’est parce que je ne peux

pas faire autrement car nos dépenses de fonctionnement

augmentent automatiquement de 3 à 4% par an

alors que nos recettes fiscales sont en nette diminution.

Que Monsieur Piriou rassemble qui il veut pour débattre

de ce qu’il veut, cela ne change rien à la situation !

(Crédit photo : Service Communication).





VOTRE CINÉMA ARCEL


- La programmation.
- Les tarifs.
- Plan d’accès
- Inscrivez-vous à la newsletter.


LE THÉÂTRE DE CORBEIL-ESSONNES,
la prochaine représentation :


- La programmation.
- Les tarifs.
- Les abonnements.
- Inscrivez-vous à la newsletter.