Corbeil-Essonnes, Ville de Corbeil-Essonnes - 01.60.89.71.79 -, 91
Ville de Corbeil-Essonnes 91
Accueil   



 



 
 



 
    Lettres d'informations
    Menus des cantines
  Votre ville sur Facebook
  Votre ville sur Twitter





 


Accueil | Votre Mairie | La Démocratie locale | Tribune de l’Opposition | 2009
2009
Les groupes politiques d’opposition ont la parole - Juin 2009

Groupe La ville ensemble Groupe socialiste

ENSEMBLE, DETERMINES

POUR REUSSIR CORBEIL-ESSONNES !

A l’heure où nous écrivons ces lignes, nous

ne savons pas quelle sera la décision du

conseil d’Etat concernant l’annulation ou pas

des élections municipales.

Nous nous appuyons sur un premier avis du

rapporteur public reprochant à Serge

Dassault de graves irrégularités et demandant

de nouvelles élections.

Réélection ou pas, nous sommes déterminés,

avec nos amis de l’association La

VillEnsemble, à redonner de l’espoir aux

Corbeil-Essonnois.

Il y a urgence à sortir Corbeil-Essonnes du

naufrage. Naufrage social avec des milliers

d’habitants victimes de la politique de

Nicolas Sarkozy et de Serge Dassault.

Naufrage pour l’enfance et la jeunesse avec

l’abandon des colonies de vacances, des

centres de loisirs, de la prévention spécialisée.

Naufrage urbain avec une ville vendue

aux promoteurs. Naufrage culturel avec l’appauvrissement

des structures culturelles et

des espaces ville. Naufrage du service public

avec un personnel communal méprisé.

Naufrage moral et démocratique.

Vous pouvez compter sur nous pour agir à

l’union de celles et ceux attachés à notre ville

et à son développement. Plus que jamais,

c’est dans l’engagement citoyen du plus

grand nombre que se trouve l’espoir d’un

nouvel avenir pour Corbeil-Essonnes.

Les élus de LaVillEnsemble : Melba BOCQUET,

Nicole MERESSE, Bruno PIRIOU,

Catherine PLUQUET.

Tél : 06.88.49.75.80.

www.lavillensemble.org ou


Lutte ouvrière

FINI LES FINANCIERS RUSSES !

Mais le nouveau montage financier

censé remplacer les actuels

actionnaires d’Altis menace de

supprimer la moitié du personnel,

sans parler des sous-traitants _ ! Ce n’est donc en aucun

cas un plan de sauvegarde de

l’emploi.

Triste paradoxe, à l’heure où l’on

entend les responsables économiques

et politiques rabâcher

que les nouvelles technologies

seraient une des solutions à la

crise actuelle, la recherche et la

production de composants électroniques

fabriquerait des chômeurs,

seulement parce que

cela ne rapporte pas assez de

bénéfices aux actionnaires.

L’Etat est capable d’efforts financiers

colossaux pour remettre

sur pied des groupes bancaires

coupables de spéculation. Il doit

pouvoir prendre en charge intégralement

les activités de l’entreprise

en assurant l’emploi des

personnels sans indemniser IBM

et Infinéon.

Les travailleurs d’Altis, à l’image

de tous ceux qui en ce moment

se battent pour sauvegarder leur

emploi, auront besoin du soutien

de la population s’ils veulent

ne pas être les sacrifiés de la

crise capitaliste.

Jean CAMONIN

Pour nous contacter : 06 64 22 13 76

et 06 0843 83 95

Email : lutte-ouvrière-essonne@orange.fr

Permanences : Samedi 9h30 / 10h30 en mairie

Dimanche 11h30 /12h30

au bar « Le Soleil » rue Feray


Groupe socialiste

L’APRÈS SERGE DASSAULT ?

UNE CHANCE POUR CORBEIL-ESSONNES !

Lors du dernier Conseil Municipal, S. Dassault évoquait pour

la première fois la fin de son mandat de Maire avec

ces mots : « Après moi, Corbeil-Essonnes, ce sera la catastrophe. _ »

Qu’en est-il ? Pour qui connaît bien Corbeil-Essonnes, les 14

années de mandat de S. Dassault auront eu des conséquences

particulièrement lourdes pour notre commune : un

endettement qui sera passé de 47 millions d’euros à 106

millions, des entreprises qui auront quitté la ville les unes

après les autres, des commerces de proximité disparus, un

bétonnage en règle, un urbanisme anarchique avec des promoteurs-

rois, notre patrimoine dégradé, une voirie dégradée

et des rues sales, des associations qui peinent à survivre,

l’image de la ville qui se dégrade au rythme des affaires de

justice…

Et pourtant Corbeil-Essonnes a des atouts : deuxième ville

de l’Essonne, traversée par la Seine, bordée par l’autoroute

A6, la francilienne, traversée par la Nationale 7, desservie par

plusieurs gares, disposant d’un patrimoine historique et

industriel exceptionnel, les choses auraient pu être bien différentes.

Nous croyons qu’il n’est pas trop tard, nous pensons que la

ville que nous aimons peut rayonner à nouveau, reprendre

son statut, rendre la vie plus facile à ses habitants, retrouver

sa dignité bafouée.

Ce ne sera pas évident bien sûr, particulièrement dans la

période de crise économique et sociale que nous traversons.

Mais cela est possible en gérant mieux les deniers

publics, en utilisant mieux les appuis que peuvent offrir le

Conseil général ou le Conseil régional, en associant les habitants

à nos décisions, en donnant des moyens accrus au

mouvement associatif, culturel et sportif, en s’appuyant sur

le développement que va connaître la Région Capitale, pour

que tous les moyens ne soient pas seulement concentrés

dans la petite couronne…

L’après Serge Dassault ? Une catastrophe ? Non, la possibilité

pour Corbeil-Essonnes d’aller mieux.

Vos élus : Carlos DA SILVA, Carla DUGAULT, Alain

MIGLOS, Martine SOAVI, Michel FOURGEAUD.

Tél : 06.09.56.78.37

Adresse permanences : 35 rue de Paris

Internet : www.nouvelavenir.fr.

(Crédit photos : DR).





VOTRE CINÉMA ARCEL


- La programmation.
- Les tarifs.
- Plan d’accès
- Inscrivez-vous à la newsletter.


LE THÉÂTRE DE CORBEIL-ESSONNES,
la prochaine représentation :


- La programmation.
- Les tarifs.
- Les abonnements.
- Inscrivez-vous à la newsletter.