Corbeil-Essonnes, Ville de Corbeil-Essonnes - 01.60.89.71.79 -, 91
Ville de Corbeil-Essonnes 91
Accueil   



 



 
 



 
    Lettres d'informations
    Menus des cantines
  Votre ville sur Facebook
  Votre ville sur Twitter





 


Accueil | Votre Mairie | La Démocratie locale | Tribune de la Majorité municipale | 2012
2012
Le groupe de la Majorité municipale a la parole - Décembre 2012

Groupe de la majorité municipale

BRUNO PIRIOU OU « LES PROVOCATIONS PERMANENTES POUR CAMOUFLER LA RÉALITÉ DES CONDAMNATIONS QUI SE MULTIPLIENT »

Deux mois de prison avec sursis et privation de ses droits civiques pour Melba Bocquet, chargée de mission de Bruno Piriou au Conseil général et ex-élue communiste de Corbeil-Essonnes.

Bras droit de Bruno Piriou, la condamnation qui vient de frapper Melba Bocquet jette une lumière crue sur les pratiques du parti communiste de Corbeil-Essonnes et sur les expédients auxquels il recourt pendant les campagnes électorales.

De quoi s’agit-il, exactement ? Durant la dernière campagne électorale, Mme Bocquet a été omniprésente aux côtés de Bruno Piriou. Problème : durant toute cette période et tout au long de l’année 2008, elle a été rémunérée par la ville de Fleury, où elle n’a jamais mis les pieds, prétextant des problèmes de santé. Des problèmes de santé imaginaires et des arrêts-maladie faux. ! C’est ainsi qu’elle vient d’être condamnée à deux mois de prison avec sursis et privation de ses droits civiques pour vol d’arrêts maladie, recel, faux et usage de faux. La ville de Fleury demande d’ailleurs réparation de ce préjudice financier important, et son maire, David Derrouet, attend désormais son montant. Mais ele reste toujours payée par le Conseil Général de l’Essonne.

Bruno Piriou, un récidiviste !!! Une nouvelle fois, Bruno Piriou et son entourage sont rattrapés par des affaires ou des fraudes à l’occasion des nombreuses campagnes électorales qu’il a menées. On se souvient que ses comptes de campagne n’avaient pas été validés en 2009 et qu’il avait été déclaré inéligible en 2009. Un Bruno Piriou qui, de nouveau pris la main dans le sac, n’hésite pas à déclarer au Journal le Parisien qu’il « n’a rien à dire au sujet de Madame Bocquet », et qu’il est « le premier surpris de cette condamnation ». Un lâchage en règle qui doit laisser bien amère celle qui est son ombre et sa plus fidèle collaboratrice depuis des années.

Pour masquer ces condamnations à répétition et son affaiblissement politique Bruno Piriou est aujourd’hui en permanence tenté de multiplier les provocations et les troubles au sein du Conseil municipal. Ce comportement nuit non seulement à la bonne marche de notre assemblée locale mais donne de notre vie démocratique une image caricaturale qui lasse et indigne un grand nombre de nos concitoyens. Sachez que par-delà toutes les provocations inimaginables de M. Piriou, notre conseil municipal fonctionne très bien, que toutes les délibérations proposées par le maire sont examinées scrupuleusement puis votées par notre majorité municipale. Bref, rien ne nous empêchera de travailler efficacement aux services des Corbeil-Essonnois et c’est une immense satisfaction pour nous d’apprendre que selon la dernière enquête publiée dans ce magazine 78% d’entre vous se disent satisfaits de notre action. Merci de ce témoignage de reconnaissance du travail que nous accomplissons.

L’ÉQUIPE DE LA MAJORITÉ MUNICIPALE





VOTRE CINÉMA ARCEL


- La programmation.
- Les tarifs.
- Plan d’accès
- Inscrivez-vous à la newsletter.


LE THÉÂTRE DE CORBEIL-ESSONNES,
la prochaine représentation :


- La programmation.
- Les tarifs.
- Les abonnements.
- Inscrivez-vous à la newsletter.