Corbeil-Essonnes, Ville de Corbeil-Essonnes - 01.60.89.71.79 -, 91
Ville de Corbeil-Essonnes 91
Accueil   



 



 
 



 
    Lettres d'informations
    Menus des cantines
  Votre ville sur Facebook
  Votre ville sur Twitter





 


Accueil | Votre Mairie | La Démocratie locale | Tribune de l’Opposition | 2012
2012
Les groupes politiques d’opposition ont la parole - Décembre 2012

Groupe Corbeil-Essonnes Ensemble

A grand renfort de luxueuses publications, le maire communique.

Mais derrière les montages photos, se cache une autre réalité, celle de la privatisation croissante des services rendus.

L’offre locative sur notre commune fait la part belle aux promoteurs privés. La majorité des demandeurs de logement déplorent que ces offres soient hors de portée de leurs ressources, les condamnant à de nombreuses cohabitations.

L’avenir de l’hôpital, réalisé dans le cadre d’un partenariat « Public-Privé » est plombé par le loyer de 51 millions d’Euros que l’établissement va payer au groupe privé Eiffage pendant 30 ans au détriment du recrutement des personnels nécessaires. Cet hôpital aura couté 1,188 milliards d’Euros, alors que le recours à une maîtrise publique financée par l’emprunt aurait coûté 757 millions d’Euros .

La reconstruction de l’école P. Langevin réalisée dans le cadre d’un même partenariat aboutira à faire payer à la commune 29 millions d’Euros au lieu des 12,4 millions que représente le coût de la construction : pendant 20 ans, la commune versera un loyer annuel de 984.000 euros à la société privée CARI. Et quand sera-t-il de l’entretien de l’école, quand on connaît les difficultés quotidiennes rencontrées par l’hôpital pour obtenir la réalisation des travaux nécessaires à sa maintenance ?

La municipalité tente de répondre aux besoins de garde et d’éducation des jeunes enfants en offrant au secteur privé les crèches de la Papeterie, de la Proue.

La privatisation croissante de la réponse aux besoins d’éducation, de santé, de culture (qu’en sera-t il du futur Palais des cultures ), accroit les inégalités entre les citoyens au sein de la commune et charge les dépenses de la commune au profit des actionnaires

Les Corbeil-Essonnois payent les effets des politiques d’austérité qui s’installent en France et en Europe.

Il est urgent de faire reculer ces politiques qui sapent les services publics, garant de la cohésion de notre commune, de notre société.

Nicole Méresse(LVE) nmeresse@free.fr - Michel Nouaille(LVE,PC) m.nouaille@wanadoo.

fr - Bruno Piriou (LVE,PC) bpiriou@cg91.fr http://brunopiriou.fr - Pascale

Prigent (PG, Front de gauche) pascale.prigent@gmail.com, http://pascaleprigent.fr

Le PUR (parti unitaire et républicain)

DES RAPPORTS HUMAINS D’AMITIÉ ET DE SOLIDARITÉ

DES DEUX CÔTÉS DE LA MÉDITERRANÉE

Pour nous immigré(e)s, fils, filles, petites-filles ou petits-fils d’immigrés Algériens, une chose

est sûre : le passé colonial n’a pas empêché le développement de relations entre les deux

peuples. La présence d’une immigration importante en France ainsi que celle de centaines

de milliers de français d’origine algérienne, tous attachés au pays de leurs parents, sont des

facteurs qui pèsent beaucoup. Des rapports d’amitié, de solidarité entre les hommes et les

femmes des deux rives de la Méditerranée ont été tissés, dépassant le tumulte de ceux existant

entre les Etats. Durant la décennie noire des années 1990, c’est principalement en

France que la solidarité avec les Algériens victimes du terrorisme islamiste s’est

exprimée. Durant le séisme de Boumerdès, c’est en France, avant tout, plus que

dans les pays arabes dit frères , que l’opinion publique s’est mobilisée. Plus près

de nous, les français ont été de tout coeur avec l’équipe algérienne durant la coupe

du monde de football en 2010.Exiger de la France une repentance, nous sommes

contre .Nous n’avons que faire des excuses de François Hollande. La seule chose

à exiger : la reconnaissance politique des crimes du colonialisme.

Mme Zirrar Nouara, Conseillère Municipale - 06 20 59 21 28

Groupe socialiste et écologiste

MOINS DE DÉDAIN, PLUS D’HUMILITÉ

Quel décalage entre la bonhommie sans cesse

affichée dans les multiples supports de promotion

de monsieur le Maire et son attitude méprisante,

voire insultante à l’endroit des élus de l’opposition.

Nous supportons depuis plusieurs mois le

mépris de Monsieur le Maire, le manque de respect _ : nos interventions ne sont pas mentionnés

dans les compte –rendus des conseils municipaux,

nous sommes régulièrement pris à partie

de façon ironique, arrogante voire insultante. De

plus, comme beaucoup de Corbeil-Essonnois

(es), nous attendons les réponses à nos questions.

Mais lors du dernier conseil municipal un cap a

été franchi : puisque nos interventions ont été

qualifiées de « baratin ». C’est ainsi que Monsieur

le Maire considère nos propositions, ce qui en dit

long de sa conception de la démocratie !

Porte-parole d’un groupe d’habitants qui souhaitait

se faire entendre, nous n’avons pas eu le droit

de nous exprimer sur un sujet qui touche pourtant

de très près les familles corbeil-essonnoises :

l’école. Devant des mères de familles ébahies,

nous nous sommes vus refuser le droit le plus

élémentaire : la liberté d’expression.

Se préoccuper de la qualité de vie de sa ville,

défendre ses idées : ce n’est pas du « baratin »,

c’est le plein rôle des élus fussent-ils de l’opposition.

Nous souhaiterions qu’il soit possible de le

faire à Corbeil Essonnes.

Monsieur Bechter qui se pose en donneur de

leçons devrait pourtant faire preuve d’humilité :

un de ses maires adjoints qui insulte en public

une conseillère municipale, des commissions qui

se tiennent sans élus de la majorité, des conseils

municipaux houleux…. L’image de notre ville

n’en sort pas grandie, malheureusement.

Lui qui s’honore de prolonger la politique initiée

par Serge Dassault, ne peut pas faire oublier les

méfaits de l’urbanisme dévastateur, la mise sous

tutelle financière de cette ville, l’évaporation du

commerce de proximité, l’excitation des jeunes

des quartiers,…

Monsieur le Maire nous vous demandons un peu

plus de rigueur dans la gestion de cette cité.

Marie-Hélène Bacon, Carla Dugault, Alain Miglos -

Parti Socialiste. Fabrice Thépin - Europe Ecologie-Les

Verts - Contact : socialistesetecologistes@gmail.com





VOTRE CINÉMA ARCEL


- La programmation.
- Les tarifs.
- Plan d’accès
- Inscrivez-vous à la newsletter.


LE THÉÂTRE DE CORBEIL-ESSONNES,
la prochaine représentation :


- La programmation.
- Les tarifs.
- Les abonnements.
- Inscrivez-vous à la newsletter.