Corbeil-Essonnes, Ville de Corbeil-Essonnes - 01.60.89.71.79 -, 91
Ville de Corbeil-Essonnes 91
Accueil   



 



 
 



 
    Lettres d'informations
    Menus des cantines
  Votre ville sur Facebook
  Votre ville sur Twitter





 


Accueil | Votre Mairie | La Démocratie locale | Tribune de la Majorité municipale | 2015
2015
Le groupe de la Majorité municipale a la parole - Février 2015

L’Education prioritaire doit être maintenue et renforcée au Lycée Robert Doisneau

Fin 2014, une mobilisation générale des élus de Corbeil-Essonnes, toutes sensibilités politiques confondues, avait permis de conserver le dispositif Zone Education Prioritaire pour le lycée Robert Doisneau. Ainsi, Jean-Pierre Bechter avait expliqué que le maintien du dispositif Z.E.P. était indispensable : « en renforçant l’action éducative et en enrichissant l’offre de formation, ce dispositif permet l’accès à la réussite scolaire pour de nombreux élèves qui souffrent de conditions sociales ou culturelles peu favorables. Il est l’un des volets les plus importants de la politique de mixité sociale que la municipalité corbeil-essonnoise souhaite défendre dans une démarche d’intérêt général ». Notre maire avait été très clair : « outre des résultats incontestables, ce dispositif a permis aussi d’assurer une grande continuité dans les équipes d’enseignants et de direction qui se sont succédées au lycée Doisneau. Cette continuité et les moyens supplémentaires accordés, en nombre d’heures de cours notamment, ont jusqu’à aujourd’hui permis de maintenir des seuils acceptables pour des enseignements de qualité. Y renoncer serait irresponsable ». Face à la forte mobilisation des élus, des parents d’élèves et des élèves, la Ministre de l ’enseignement , Mme Vallaud-Belkacem s’était engagée à maintenir l’Education Prioritaire au lycée Robert Doisneau et à lui consacrer les moyens nécessaires. Un engagement qui vient d’être récemment totalement renié par le gouvernement socialiste. En effet, nous venons d’apprendre qu’une nouvel le baisse d’heures d’enseignement va être mise en place. Il faut savoir qu’entre 2010 et 2015, les baisses successives se sont traduites par la perte de 163 heures d’enseignement alors que le lycée compte aujourd’hui 163 élèves supplémentaires. Cela signifie : moins de moyens en enseignant par élève, plus d’élèves par classe, moins de travail en groupe, moins de dédoublements en langues et en voies professionnelles, moins de diversités d’options. Bref, c’est une déstabilisation des équipes enseignantes qui est ainsi organisée. Une déstabilisation qui n’est rien d’autre qu’une remise en cause d’une action de fond qui garantit les conditions d’une mixité sociale réussie sur notre ville. A quoi bon les grands discours sur la République, la laïcité, « l’apartheid social », si le gouvernement socialiste n’assure pas les moyens nécessaires au bon fonctionnement d’un lycée qui par ses résultats est reconnu par tous comme un outil indispensable de mixité sociale et de réussite scolaire ? Il est urgent de rétablir les moyens indispensables à la politique d’Education prioritaire dans notre lycée. Exigeons du gouvernement un effort au niveau de celui que notre commune fait pour ses écoles maternelles et primaires. L’éducation est une chaîne et aucun maillon ne doit voir ses efforts compromis faute des moyens adéquats.

Jean-Pierre BECHTER, Jean-Michel FRITZ, Nathalie BAUSIVOIR, Sylvain DANTU, Frédérique GARCIA, Jean-François BAYLE, Soraya KHEDIRI, Eric BRETON, Martine BOUIN, Redanga N’GAIBONA, Germaine DERUEL, Volkan AYKUT, Sylvie CAPRON, Régis CAUDRON, Jessica MADALENO, Denis LAYREAU, Tracy KEITA, Jean BEDU, Sylvie MACHADO BOALHOSA, Pascaline VANDENHEEDE, Azdine OUIS, Anne-Marie BERLAND, Régis GUILLET, Elise KABAY, Alain CARPENTIER, Mariama ASSOUMANI, Alexandre MARIN, Irèle NORMAND, Yacine AMER, Annie MALITTE, Ahmed EL YAAKOUBI, Nadine OLSEN, Saint-André TROVATO, Denise DOUCET.





VOTRE CINÉMA ARCEL


- La programmation.
- Les tarifs.
- Plan d’accès
- Inscrivez-vous à la newsletter.


LE THÉÂTRE DE CORBEIL-ESSONNES,
la prochaine représentation :


- La programmation.
- Les tarifs.
- Les abonnements.
- Inscrivez-vous à la newsletter.