Corbeil-Essonnes, Ville de Corbeil-Essonnes - 01.60.89.71.79 -, 91
Ville de Corbeil-Essonnes 91
Accueil   



 



 
 



 
    Lettres d'informations
    Menus des cantines
  Votre ville sur Facebook
  Votre ville sur Twitter





 


Accueil | Se divertir | La Culture | La Commanderie Saint-Jean | Les expostions de la Commanderie | 2016
2016
Corbeil-Essonnes : mémoire d’une ville au cœur de la grande guerre, du 6 octobre au 15 décembre


La commémoration de la guerre 14/18 vient nous rappeler que les combats ont marqué un tournant dans l’histoire française, européenne et mondiale. Il s’agit certes de rendre hommage aux victimes de guerre, mais également à tous ceux qui ont contribué à l’effort de guerre. Nous vous proposons plusieurs manifestations destinées à mettre en lumière cette période de l’histoire, à travers un point de vue ancré localement.


- La première guerre mondiale sur Wikipedia.
- La Mission Centenaire 14-18.

Exposition à la galerie d’art : Du graffiti dans les tranchées, vernissage samedi 15 octobre à 18h30. Du 6 octobre au 3 décembre. Une dizaine d’artistes issus de la scène graffiti et du Street art sont réunis au travers de cette exposition commémorant le centenaire de la Grande Guerre. JBC, MG la Bomba, TocToc, RNST, Jo Di Bona, Gregos, C215, et BasteK apportent avec leurs techniques respectives un regard moderne et coloré sur cette période sombre de l’Histoire ; une manière de se rappeler le contexte, les événements, la vie de cette époque pourtant pas si lointaine.
- Téléchargez le livret de l’exposition.




Exposition à la médiathèque de Montconseil : Tardi « Putain de guerre ! » Du 11 octobre au 3 décembre. Exposition réalisée par les éditions Casterman comprenant des planches de la bande dessinée de Tardi "Putain de guerre !". Une approche chronologique et thématique est proposée ainsi que des planches documentaires conçues par l’historien Jean-Pierre Verney.

Exposition à la médiathèque Chantemerle : Cicatrices de guerre(s). Du 11 octobre au 10 décembre Exposition proposée par La Bulle présentant 15 histoires courtes autour de la Première Guerre mondiale et des différentes façons de l’aborder en fiction. Grâce à des interviews exclusives et des documents inédits attestant de leurs techniques de travail, 22 auteurs nous présentent leur vision de cette page de l’Histoire. Chaque histoire est proposée en vis-àvis avec un document inédit issu des collections de l’Historial de la Grande Guerre de Péronne.

A la Commanderie Saint-Jean : De l’arrrière au front, Corbeil-Essonnes dans la grande guerre. Du 14 octobre au 11 décembre. Avec la participation de Sindelfingen, ville jumelée de Corbeil- Essonnes et l’association des crapouillots du Bois des Chênes. Vernissage vendredi 14 octobre à 18h30 avec l’atelier vocal du conservatoire de musique et de danse. Cette exposition historique évoque la Première Guerre mondiale en retraçant particulièrement l’histoire de cette période à Corbeil et à Essonnes. Comment les habitants se sont-ils mobilisés pour faire face au conflit et participer à l’effort de guerre ?


- Week-end d’animations autour de l’exposition, du 11 au 13 novembre de 14h à 18h.

- Visites commentées de l’exposition, samedi 22 octobre, dimanche 6 novembre et dimanche 4 décembre à 15h. Tout public.

- Ateliers parents-enfants Nénette et Rintintin, visite de l’exposition suivie d’un atelier de création de poupées porte-bonheur en laine. Mercredi 26 octobre et dimanche 20 novembre à 15h. À partir de 5 ans.




A la Médiathèque Chantemerle : Concerts de musiciens dans la guerre. vendredi 14 octobre à 21h. L’atelier vocal du conservatoire Claude- Debussy propose une fresque théâtralisée et mise en musique en hommage aux musiciens de la Grande guerre, qui ont porté la musique sur tous les fronts, au cœur des combats ; des airs du comique troupier aux mélodies plus graves, une immersion dans la mémoire des Poilus, des ennemis comme des alliés de la France.

Au théâtre de Corbeil-Essonnes : Concert du jumelage. dimanche 16 octobre à 16h. Orchestre d’harmonie de Sindelfingen dirigé par Markus Nau, directeur du conservatoire de musique de Sindelfingen. Le programme s’articule en deux parties : la première fait alterner musique ancienne, moderne et des lettres de soldats envoyées du front. La deuxième moitié du programme est consacrée au concerto pour flûte à bec et orchestre à vent du compositeur autrichien Viktor Fortin, emmené par le soliste David Hanke, ainsi que des extraits d’oeuvres de Richard Wagner et Hector Berlioz. Concert payant sur réservation.



Au cinéma Arcel, projections du film CAFARD de Jan Bultheel. Du 12 au 18 octobre 1914, Buenos Aires. Jean Mordant triomphe au championnat du Monde de lutte. Au même moment, de l’autre côté de l’Atlantique, dans une rue sombre d’Ostende en proie à l’occupation, sa fille, Mimi, se fait abuser par une patrouille de soldats allemands… Inspirée d’une histoire vraie, cette épopée incroyable nous plonge dans l’absurdité de la guerre, de l’Europe à la Russie, de l’Asie à l’Amérique. Séance payante.

Au cinéma Arcel, projection du film "La vie et rien d’autre" de Bertrand Tavernier. Du 16 au 22 novembre. 1920. La Première Guerre mondiale s’est achevée depuis deux ans. La France panse ses plaies et se remet au travail. Dans ce climat, deux jeunes femmes d’origines sociales très différentes poursuivent le même but, retrouver l’homme qu’elles aiment et qui a disparu dans la tourmente... Séance payante.

A la médiathèque Chantemerle, Projections du film "Fragments" d’Antonin de Gabriel le Bomin. Samedi 19 novembre à 15h. Antonin est revenu des combats sans blessure apparente. La sienne est intime, intérieure, enfouie… Un film époustouflant sur la guerre des tranchées, traité sous un angle rare. Sur réservation, à partir de 13 ans, durée : 1h30.

A la médiathèque Chantemerle, La grande guerre vue par les animateurs de séries de courts-métrages sur la guerre. Samedi 26 novembre à 15h Le conflit a inspiré les écrivains, les cinéastes, les peintres depuis 1918. Il fallait que le cinéma d’animation s’en mêle et c’est chose faite avec ces neuf films inspirés par « la » Grande Guerre. Cette sélection d’oeuvres a été établie en partenariat avec le festival du cinéma d’animation Anima de Bruxelles. Sur réservation, à partir de 13 ans, durée : 1h35.

Au théâtre de Corbeil-Essonnes, salle Goldoni : Spectacle « Poilu, purée de guerre ». Mardi 18 octobre à 14h15 et 19h. Ecriture et jeu : Nicolas Moreau Santonin a deux passions : les pommes de terre et la guerre de 14-18. Décidé à se lancer dans une grande reconstitution de la Première Guerre mondiale, il a méticuleusement sculpté 20 kilogrammes de pommes de terre pour faire les figurants, les décors… Il a transformé ses ustensiles de cuisine en machines de guerre, son théâtre de cagette devient théâtre de guerre. Les patates vont au front. Elles sont mitraillées, explosées, écrasées… Des premières heures au grand bouquet final, c’est la Grande guerre, mais en petit… Nicolas Moreau joue Santonin et transfigure ce bricolage drolatique en réflexion décapante sur la boucherie de 14. « Un son et lumière avec générique, effets spéciaux, explosions et des vrais morts. Pas un truc avec des mannequins en cire qui font semblant d’être morts ! ». Dès 7 ans, durée : 50 min. Payant, sur réservation.



A la médiathèque Chantemerle, Lecture "La grande guerre. Vendredi 18 novembre à 20h30. La Compagnie, La voie des livres propose une lecture à voix haute intitulée : La Grande Guerre. Extraits lus par Marc Roger de Paroles de poilus de Jean-Pierre Guéno, Carnets de guerre de Louis Barthas, Ceux de 14 de Maurice Genevoix, À l’ouest, rien de nouveau d’Erich-Maria Remarque. Sur réservation, à partir de 13 ans, durée : 1h





VOTRE CINÉMA ARCEL


- La programmation.
- Les tarifs.
- Plan d’accès
- Inscrivez-vous à la newsletter.


LE THÉÂTRE DE CORBEIL-ESSONNES,
la prochaine représentation :


- La programmation.
- Les tarifs.
- Les abonnements.
- Inscrivez-vous à la newsletter.