Corbeil-Essonnes, Ville de Corbeil-Essonnes - 01.60.89.71.79 -, 91
Ville de Corbeil-Essonnes 91
Accueil   



 



 
 



 
    Lettres d'informations
    Menus des cantines
  Votre ville sur Facebook
  Votre ville sur Twitter





 


Accueil | Votre Mairie | La Démocratie locale | Tribune de la Majorité municipale | 2013
2013
Le groupe de la Majorité municipale a la parole - Avril 2013

NOUS RESTONS FERMES ET MOBILISÉS FACE AUX OCCUPATIONS ILLÉGALES

Au moment où vous lirez ces lignes, le campement sauvage situé à la périphérie du quartier de Moulin-Galant aura été évacué ou sera sur le point de l’être. Depuis des mois, sur un terrain comprenant plusieurs parcelles situées sur le territoire des villes de Corbeil-Essonnes d’Ormoy et de Villabé, à proximité immédiate de l’Essonne et de la voie ferrée du RER D, se sont entassées plus de 400 personnes, des familles Roms, qui vivent dans des conditions sanitaires épouvantables et qui génèrent de nombreuses nuisances pour les riverains. Face à cette situation intolérable, seule la ville de Corbeil- Essonnes avait réagi promptement et obtenu de haute lutte l’expulsion des occupants situés sur son territoire. Une première expulsion qui avait eu lieu en octobre 2010. Une première expulsion qui avait permis de libérer nos terrains mais qui n’avait pas réglé complètement le problème : les occupants illégaux s’étant déplacés sur des terrains appartenant au Conseil général et situés sur les communes voisines. Pour des raisons idéologiques et démagogiques qui lui appartiennent le Conseil général, représenté à Corbeil-Essonnes par Bruno Piriou et Carlos da Silva, s’est toujours refusé à prendre en compte la situation et à demander l’évacuation de ses terrains. Un comportement irresponsable qui a fait perdre beaucoup de temps dans le traitement de ce dossier. Et seul l’effort conjugué des trois villes concernées : Corbeil-Essonnes, Ormoy et Villabé a permis d’obtenir une décision judiciaire et la prise en compte par la préfecture de la nécessité de requérir les forces de l’ordre pour faire exécuter cette expulsion, compte tenu des risques sanitaires et de sécurité ainsi que de l’insalubrité des lieux. Cette attitude ferme et volontaire, nous l’avons démontrée aussi face aux occupations illégales provoquées par les gens du voyage. Que ce soient sur les emplacements de « Jardiland », de « Mondial pêche », du terrain dit « du Tacot » situé à proximité de l’école de l’Indienne, nous avons chaque fois mobilisé tous les acteurs concernés pour faire mettre un terme à ces coups de force répétés. Mais chacun doit avoir bien conscience que malgré notre totale mobilisation dans le traitement de ces situations, notre action est toujours rendue difficile du fait du nombre des acteurs concernés (propriétaire des terrains, avocats huissiers, police nationale) et de la lenteur des tribunaux à prendre les décisions d’expulsion. A chaque fois qu’une évacuation est programmée, nous travaillons aussi avec les propriétaires pour que les mesures soient prises pour que plus aucune intrusion ne soit plus possible sur leurs terrains. Nous assurons aussi des opérations de nettoyage pour rétablir les conditions sanitaires et de sécurité publique à l’intérieur et aux alentours de ces campements sauvages. Bref, nous faisons avec lucidité et courage tout ce que nous permet la loi pour que des expulsions systématiques aient lieu face à ces intrusions agressives car nous sommes bien conscients de l’exaspération des riverains qui subissent des nuisances insupportables.

L’ÉQUIPE DE LA MAJORITÉ MUNICIPALE





VOTRE CINÉMA ARCEL


- La programmation.
- Les tarifs.
- Plan d’accès
- Inscrivez-vous à la newsletter.


LE THÉÂTRE DE CORBEIL-ESSONNES,
la prochaine représentation :


- La programmation.
- Les tarifs.
- Les abonnements.
- Inscrivez-vous à la newsletter.