Corbeil-Essonnes, Ville de Corbeil-Essonnes - 01.60.89.71.79 -, 91
Ville de Corbeil-Essonnes 91
Accueil   



 



 
 



 
    Lettres d'informations
    Menus des cantines
  Votre ville sur Facebook
  Votre ville sur Twitter





 


Accueil | Votre Mairie | La Démocratie locale | Tribune de l’Opposition | 2011
2011
Les groupes politiques d’opposition ont la parole - Avril 2011

JEAN-PIERRE BECHTER : MAIRE OU CHEF DE CHANTIER ?

Enfin, la droite se décide à ré-ouvrir la discussion sur le Plan Local d’Urbanisme (PLU). Quel qu’en soit le résultat, cela ne retirera rien aux innombrables erreurs déjà commises. Les habitants qui sont pourtant directement concernés par les aménagements, ne sont en réalité jamais consultés. Sous la pression des riverains, l’exercice de « concertation » de notre Maire et de sa majorité a consisté à lister les « projets », déjà lancés, à énumérer les chantiers déjà attribués à leurs amis promoteurs.

L’équilibre de notre ville est remis en cause par la politique d’urbanisation massive et anarchique lancée depuis S. Dassault et poursuivie avec assiduité par J.P.Bechter : constructions qui s’empilent jusqu’au bord des trottoirs, frénésie du bétonnage sur des sites pollués, disparition des espaces verts, multiplication des embouteillages et aggravation de la pollution. Le cadre de vie n’est pas pensé. Les livraisons de logements se font sans que les équipements, les écoles, les voies de circulation, les stationnements ne soient aménagés en conséquence. Des modifications de circulation totalement aberrantes, avec des sens giratoires qui génèrent plus de bouchons que de fluidité. Trop d’habitants sont lésés, enclavés dans des programmes immobiliers, dans l’impossibilité de vendre leurs biens, avec des pavillons qui ne valent plus rien !

Corbeil-Essonnes n’a pas besoin de croître démesurément. Corbeil-Essonnes a besoin de retrouver cohérence et unité. Cela suppose que soeint portés des projets d’avenir qui demeurent fidèles à l’identité de notre ville. Cela suppose d’avoir une vision à long terme de l’aménagement du territoire au lieu de faire la part belle aux promoteurs immobiliers. Pour l’instant, la majorité municipale et son chef ont montré qu’ils faisaient exactement le contraire.

Alain Miglos, Marie-Hélène Bacon, Carla Dugault, Carlos Da Silva contacteluspscorbeilessonnes@gmail.com

Fabrice Thépin

contact@corbeilessonnesecologie.org


LA VILLE ENSEMBLE

Ces dernières semaines, la municipalité a fait preuve de son peu d’intérêt pour les équipements culturels de notre ville. Faute de volonté politique, sont aujourd’hui en danger deux structures appréciées des Corbeil-Essonnois. Le cinéma ARCEL, classé Arts et Essais, dernier cinéma sur l’Agglomération et établissement historique puisqu’il sera centenaire dans deux ans, a vu sa fermeture annoncée par ses exploitants.

Depuis 3 ans, la Communauté d’Agglomération Seine Essonne, propriétaire des murs de l’établissement, ne verse plus de subvention au Cinéma. L’Ecole Départementale de Théâtre a été maintenue dans ses locaux jusqu’à la fin de l’année grâce à la mobilisation des élèves des élus de l’opposition, mais son avenir à Corbeil-Essonnes reste très compromis.

Le maire de Corbeil-Essonnes, président de la communauté d’Agglomération, doit créer les conditions du maintien de ces équipements culturels dans notre ville. Lieux d’accueil pour les seniors et les groupes scolaires, établissements emblématiques qui participent au rayonnement de notre ville, le cinéma et l’Ecole de Théâtre doivent continuer à faire vivre l’art et la création à Corbeil-Essonnes.

Nicole Méresse, Bruno Piriou, Pascale Prigent, Nouara Zirrar


UNE VILLE POUR TOUS

Une ville pour tous se soucie de l’avenir de ses enfants. Leur scolarisation suppose une capacité d’accueil qui répond aux attentes des familles. Nos écoles sont pleines à craquer. A la frénésie de constructions dans notre ville, l’anticipation nécessaire pour répondre aux besoins des nouveaux habitants a fait défaut. Laisser couler le béton nous mène dans le mur. Elle permet de se cultiver. Elle doit défendre son cinéma, accompagner la diffusion de ses activités.

Trente écoles, quatre collèges, un lycée ! De quoi développer un partenariat entre le ciné et le scolaire, accessible aux élèves de toute origine sociale. Elle est une démocratie locale. La remise à plat du PLU (Plan Local de l’Urbanisme), devrait être sur ce point exemplaire. La démocratie à l’envers c’est : « Venez voir et dites-nous que nous avons raison ! », la démocratie à l’endroit c’est : « Voilà ce que nous vous proposons, aidez-nous à l’améliorer. »

Fabrice Thépin contact@corbeilessonnesecologie.org





VOTRE CINÉMA ARCEL


- La programmation.
- Les tarifs.
- Plan d’accès
- Inscrivez-vous à la newsletter.


LE THÉÂTRE DE CORBEIL-ESSONNES,
la prochaine représentation :


- La programmation.
- Les tarifs.
- Les abonnements.
- Inscrivez-vous à la newsletter.