Corbeil-Essonnes, Ville de Corbeil-Essonnes - 01.60.89.71.79 -, 91
Ville de Corbeil-Essonnes 91
Accueil   



 



 
 



 
    Lettres d'informations
    Menus des cantines
  Votre ville sur Facebook
  Votre ville sur Twitter





 


Accueil | Votre Mairie | La Démocratie locale | Tribune de l’Opposition | 2011
2011
Les groupes politiques d’opposition ont la parole - Mai 2011

PRIORITÉ À L’ÉDUCATION DE NOS ENFANTS

Maintenant que les élections sont passées, le gouvernement de N.Sarkozy annonce la carte scolaire et, école par école, nous apprenons les projets de fermetures massives de classes. Ces mesures de suppression se solderont forcément par plus d’élèves par classe, moins d’encadrement, moins d’enfants de moins de 3 ans scolarisés, moins de formations pour les enseignants, moins d’aide au soutien scolaire. Tous les niveaux d’enseignements sont concernés, de la maternelle au lycée.

Nous, élus socialistes, n’avons pas attendu la fin des élections cantonales pour alerter J.P.Bechter. Dès le début d’année, en janvier 2011, nous interpellions le Maire pour qu’il fasse pression sur le Ministre de l’Education nationale, Luc Chatel pour protéger nos écoles et garantir un enseignement de qualité. Que le Maire de Corbeil-Essonnes ne réponde pas aux conseillers municipaux, passe encore, mais qu’il ne daigne même pas soutenir les parents et le corps enseignant, c’est inacceptable. Alors que partout en France, les Maires se mobilisent, à Corbeil-Essonnes, RIEN. A aucun moment, la majorité ne s’est prononcée sur le sujet, à aucun moment elle n’a défendu l’avenir de nos enfants.

Nous, élus socialistes renouvelons notre demande auprès de JP.Bechter pour qu’il fasse barrage aux suppressions de postes, pour que les écoles de Corbeil-Essonnes soient sauvées, pour que l’éducation soit une priorité, pour que la politique éducative municipale soit ambitieuse.

Alain Miglos, Marie-Hélène Bacon, Carla Dugault, Carlos Da Silva contacteluspscorbeilessonnes@gmail.com


UN BUDGET QUI MÉCONNAÎT LES BESOINS DES CORBEIL-ESSONNOIS

Lorsque nous allons à la rencontre des Corbeil- Essonnois, ces derniers nous parlent de leurs difficultés à boucler les fins de mois, de leur angoisse pour l’avenir et celui de leurs enfants, de leur sentiment de ne pas être écouté. Or le budget voté par la majorité municipale va complètement à l’inverse de ces préoccupations.

Comment ne pas s’indigner, quand le budget du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) diminue, alors que les frais de gardiennage (+55 %) et les primes d’assurances (+20 %) explosent ! Alors que tous les indicateurs montrent que notre ville est dans une situation financière alarmante, avec un endettement par habitant deux fois supérieur à la moyenne nationale, les finances de la ville continuent d’être plombées par une gestion douteuse et inégalitaire, qui profite à quelques-uns au détriment de l’intérêt général  : ainsi, les associations sportives de l’ASCE ont enregistré une baisse incompréhensible de 10 % de leurs subventions, quand des associations nouvellement créées bénéficient de financements injustifiés.

A l’opacité et au mépris, nous préférons la démocratie, l’éducation, l’aide aux parents, la fraternité et la sociabilité Pourtant, lorsque les Corbeil-Essonnois se mobilisent ensemble pour défendre ce qui leur est commun, ils obligent la municipalité à renoncer à ses politiques néfastes pour la ville : avec le sauvetage du cinéma ARCEL en centre ville, nous avons montré toute l’utilité d’une opposition active aux côtés des citoyens pour porter les exigences de tous. Nous vous invitons à penser et à agir ensemble pour un tout autre vivre ensemble.

Nicole Méresse (LVE) nmeresse@free.fr, Bruno P i r i o u ( LV E . P C ) b p i r i o u@c g 9 1 . f r , http://brunopiriou.fr, Pascale Prigent (PG) p a s c a l e . p r i g e n t@gma i l . c om , http://pascaleprigent.fr, Nouara Zirrar (Parti Unitaire Républicain) zirrar.nora@hotmail.fr


DE L’EAU DANS LE GAZ

Face à la raréfaction des énergies fossiles, le nouvel eldorado des pétroliers s’appelle gaz de schiste .Celui-ci est contenu dans la roche à des profondeurs de 2 à 4 km . Pour l’extraire, il faut fracturer la roche. Les compagnies utilisent un mélange de sable ou d’argile, d’eau, mêlé à plus de 500 additifs chimiques, propulsé à très haute pression pour faire remonter le gaz à la surface. Cher, sale, polluant, d a n g e r e u x p o u r l a santé…Aberration économique et environnementale, disons non à cette usine à gaz !

Merci à Borloo qui, en son temps, accorda 17 permis d’exploration de gaz de schiste en France… Résister c’est, dans notre commune, appliquer une politique de maîtrise et d’économie d’énergie et promouvoir la construction aux normes basse consommation d’énergie. C’est rénover et isoler les logements, économie de chauffage pour le budget des ménages, notamment les plus modestes. Çà, c’est du développement durable !

Fabrice Thépin contact@corbeilessonnesecologie. org





VOTRE CINÉMA ARCEL


- La programmation.
- Les tarifs.
- Plan d’accès
- Inscrivez-vous à la newsletter.


LE THÉÂTRE DE CORBEIL-ESSONNES,
la prochaine représentation :


- La programmation.
- Les tarifs.
- Les abonnements.
- Inscrivez-vous à la newsletter.