Corbeil-Essonnes, Ville de Corbeil-Essonnes - 01.60.89.71.79 -, 91
Ville de Corbeil-Essonnes 91
Accueil   



 



 
 



 
    Lettres d'informations
    Menus des cantines
  Votre ville sur Facebook
  Votre ville sur Twitter





 


Accueil | Votre Mairie | Expression du Maire | Le budget de la commune
Le budget de la commune
Le budget 2016

Pour garder le cap : des dépenses maîtrisées, le maintien des services à la population et des investissements ambitieux.

Le budget de Corbeil-Essonnes présenté par Jean-Pierre Bechter en conseil municipal s’emploie à résoudre une délicate équation : poursuivre les investissements en faveur de l’amélioration du cadre de vie des administrés, continuer de leur proposer des services de proximité de qualité, tout en conservant une stabilité de la fiscalité et en faisant face à une baisse considérable des dotations de l’État. Ce défi budgétaire, approuvé par le conseil municipal, est ainsi relevé grâce à une démarche rigoureuse et performante, qui réduit les coûts des services proposés tout en maintenant leur qualité. Le budget 2016, comme Jean-Pierre Bechter s’y est engagé auprès des Corbeil-Essonnois, ne comportera, comme tous les budgets depuis 2009, aucune augmentation des taux d’imposition communaux.



- Téléchargez le dossier du budget 2016, en pdf, 2 méga.


Garder le cap malgré le retrait financier de l’état.

En 2016, le budget a été réalisé en prenant en compte les fortes baisses des dotations de l’État qui impose aux collectivités une augmentation des charges tout en diminuant les recettes. Les aides de l’État sont en baisse constante depuis 2014, ce qui implique une diminution considérable des recettes de fonctionnement des villes. Pour 2014/2017, cela correspond à une perte cumulée des dotations de l’État de 22,5 millions d’euros pour notre commune. À Corbeil-Essonnes, l’équilibre financier est maintenu malgré un taux d’imposition qui n’augmente pas.


Garder le cap grâce à la maîtrise de la dette.

L’endettement de Corbeil-essonnes reste stable et tend même à diminuer. malgré le contexte économique national difficile depuis huit ans, l’endettement de notre commune diminue, passant de 117 millions d’euros en 2008 à 93,7 millions en 2016. La dette est maîtrisée. Pour preuve le coût des intérêts de remboursement de la dette a diminué de 4 millions d’euros en 2009 à 3 millions d’euros en 2015. Corbeil-Essonnes, comme l’année dernière, limite son emprunt nouveau au remboursement en capital.


Garder le cap pour maintenir la qualité des services à la population.

Malgré les baisses de dotations de l’État, Corbeil-essonnes propose un accompagnement quotidien de qualité à ses habitants et maintient un haut niveau de service public pour les Corbeil-Essonnois :

- L’accueil administratif de 150 000 habitants chaque année (+ d’infos).
- Une police municipale 24h/24 et une baisse de la délinquance de 44% depuis 2009 (+ d’infos).
- Un fort investissement en faveur de l’éducation avec chaque jour : 6 500 élèves accueillis dans les 31 écoles, 3 700 déjeunent dans les cantines. Chaque année, 3 000 enfants se rendent en accueils de loisirs et 200€ de dotations communales sont versés par classe (+ d’infos).
- Des modes de garde adaptés pour les familles : 7 structures d’accueil pour les 0-3 ans (+ d’infos).
- Des dispositifs adaptés et un encadrement de qualité pour la jeunesse : à l’Ermitage, ouverture d’une 7ème maison de quartier (+ d’infos).
- L’espace Charlotte-ansart propose des animations aux 6 000 seniors détenteurs du passeport, notamment les journées du Maire et les colis de Noël (+ d’infos).
- Des infrastructures sportives de qualité et 52 disciplines proposées (+ d’infos).
- Des manifestations culturelles régulières, expositions, actions culturelles (+ d’infos).
- De grands rendez-vous annuels : Corbeil-Essonnes Jazz festival, Tournoi international de GR, festival photographique l’OEil urbain, Corbeil-Essonnes en sports, forum des associations,… (+ d’infos).
- Un fort subventionnement, au tissu associatif, le plus généreux des villes du département et une maison des associations (+ d’infos).
- Des actions transversales dans les quartiers prioritaires à travers le contrat de ville (+ d’infos).
- L’entretien de 70 hectares d’espaces verts et naturels, des espaces publics et la lutte contre les incivilités (+ d’infos).
- Un centre de santé et des actions de prévention dans le cadre du contrat local de santé (+ d’infos).


Budget communal : Investissement et fonctionnement.

Budget : Fonctionnement de 81 millions et Investissement 28 millions d'eurosLes dépenses et les recettes du budget se répartissent chacune en deux parties : la section de fonctionnement et la section d’investissement. La section de fonctionnement retrace toutes les opérations de dépenses et de recettes nécessaires à la gestion courante des services de la collectivité. Elles correspondent aux salaires du personnel municipal, à l’entretien et la consommation des bâtiments communaux, aux achats de matières premières et fournitures, aux prestations de services effectuées, aux subventions versées aux associations et aux intérêts des emprunts à payer. La section d’investissement présente les programmes d’investissements nouveaux ou en cours.

Le compte administratif a pour fonction de présenter, après la clôture de l’exercice, les résultats de l’exécution du budget par le maire. Il retrace les opérations de toute nature réalisées au cours de l’année.

- Téléchargez le compte administratif 2015 en pdf, 200 ko.
- Téléchargez la note synthétique du compte administratif 2015 en pdf 150 ko.
- Téléchargez le compte administratif de l’exercice 2015 en pdf, 3 méga.

Le budget primitif 2016 de la ville comprend les dépenses et les recettes de l’exercice ainsi que les restes à réaliser de la section d’investissement et les résultats reportés de 2015.

- Téléchargez la notice explicative 2016 (en pdf, 200 ko) avec les sections d’investissement et de fonctionnement 2016.
- Téléchargez la notice du débat d’orientation budgétaire 2016 en pdf, 700 ko.
- Téléchargez la note synthétique du budget prévisionnel 2016 en pdf, 150 ko.
- Téléchargez le budget primitif 2016 en pdf, 2 méga.


Garder le cap pour assurer le développement de Corbeil-Essonnes.

Malgré les baisses des dotations de l’État, Jean-Pierre Bechter et l’équipe municipale continuent de développer une politique ambitieuse d’investissements pour l’avenir de Corbeil-Essonnes. Ainsi, le grand plan de rénovation des écoles se poursuit tout comme la rénovation des voiries et la réhabilitation des équipements publics culturels et sportifs. Un nouveau partenariat avec l’Agglomération Grand Paris Sud devrait permettre d’assurer la continuité du soutien de l’ancienne Agglomération Seine-Essonne.


Garder le cap en continuant à bénéficier du soutien de l’Agglomération Grand Paris Sud.

Depuis le 1er janvier 2016, Corbeil-Essonnes a intégré la nouvelle Agglomération Grand Paris Sud Seine-Essonne-Sénart. Jean-Pierre Bechter, Maire de Corbeil-Essonnes, a été élu deuxième vice-président de l’Agglomération Grand Paris Sud et rapporteur de la conférence financière. Créé par la loi, le territoire de la nouvelle agglomération Grand Paris Sud s’étend sur deux départements et comprend 337 000 habitants sur 24 communes. Elles ont été rassemblées malgré une dette initiale de plus de 600 millions d’euros. Ainsi, cette fusion implique des conséquences importantes, notamment financières pour les Corbeil-Essonnois. Afin de préserver au mieux les intérêts de nos administrés, Jean-Pierre Bechter souhaite, par une gestion adaptée des finances publiques, continuer d’assurer et de préserver le développement de la ville de Corbeil-Essonnes.



- Téléchargez le dossier du budget 2016, en pdf, 2 méga.





VOTRE CINÉMA ARCEL


- La programmation.
- Les tarifs.
- Plan d’accès
- Inscrivez-vous à la newsletter.


LE THÉÂTRE DE CORBEIL-ESSONNES,
la prochaine représentation :


- La programmation.
- Les tarifs.
- Les abonnements.
- Inscrivez-vous à la newsletter.