Corbeil-Essonnes, Ville de Corbeil-Essonnes - 01.60.89.71.79 -, 91
Ville de Corbeil-Essonnes 91
Accueil   



 



 
 



 
    Lettres d'informations
    Menus des cantines
  Votre ville sur Facebook
  Votre ville sur Twitter





 


Accueil | Votre Mairie | La Démocratie locale | Tribune de l’Opposition | 2013
2013
Les groupes politiques d’opposition ont la parole - Mai 2013

Groupe Corbeil-Essonnes Ensemble

IL FAUT REFUSER PARTOUT D’ETRE VICTIME DE LEUR CRISE.

Le budget municipal voté par la majorité a toutes les caractéristiques

des choix que tous les politiciens de droite et de

gauche veulent nous imposer.

La ville reçoit moins de subventions de l’Etat, de la région.

C’est la conséquence des décisions du gouvernement

socialiste qui impose l’austérité à toutes les dépenses utiles

à la population pour protéger le revenu des capitalistes.

Mais ce manque de recette pour la ville n’est pas critiqué

par le maire, qui dit même en séance publique « comprendre

la difficulté ».Normal ! Il est là cohérent avec le discours

de ses amis politiques de droite qui ne cesse de réclamer

que l’Etat dépense moins, et se moquent des conséquences

pour les habitants aux plus bas revenus. .

Du coté des dépenses, le budget reste très pénalisé par

l’importance des remboursements de la dette de la ville.

Depuis les premières années Dassault et les emprunts à

taux variable, la ville de Corbeil ne se sort plus de cet endettement,

deux fois plus élevé que la moyennes des villes

comparables en France.

Au final, les habitants vont payer encore plus d’impôts

locaux, plus de taxe locale d’électricité, plus cher les tarifs

des services municipaux. Et aucun service nouveau, pourtant

indispensables par exemple pour les loisirs de la jeunesse.

A tous les niveaux des instances publiques, les choix de

sacrifier les services utiles à la population permettent à ces

gens-là de satisfaire les appétits des banquiers ou autres

industriels nourris de subventions. Face à leurs mensonges,

il est d’autant plus urgent d’affirmer nos propres

intérêts et de refuser de payer leurs choix irresponsables.

Jean CAMONIN - Conseiller municipal Lutte Ouvrière -

http://jean-camonin.blogspot.fr/

Groupe socialiste et écologiste

SAUVONS LA BOULMICE !

à grand renfort de communication municipale,

tandis que les faits montrent le chemin inverse.

Les anciens vergers de la famille Boulard, amputés

lors de l’installation de la zone commerciale « 

Exona », disparaîtront définitivement avec la

création d’une nouvelle enseigne commerciale…

Ce qui restait d’un patrimoine arboricole

et agricole corbeil-essonnois s’éteint.

Il y a quelques années, l’ancien maire récompensait

Monsieur Boulard de la médaille d’honneur

de la ville, notamment pour être le créateur d’une

variété de poire que nous pourrions qualifier

d’endémique : la boulmice.

Le développement durable se préoccupe de la

biodiversité et de la préservation des espèces

naturelles. Il se soucie autant du patrimoine et

n’efface pas la mémoire. C’est aussi anticiper et

sauver ce qui doit l’être !

Certes une petite trentaine de pommiers et poiriers

ont été replantés dans le secteur de Robinson…

Pour combien d’autres sacrifiés ?

Le 8 avril dernier, notre maire répond que des

greffes seront effectuées… Mais où sont les

sujets porteurs, les greffons ? Où seront plantés

ces arbres ? Quand ? Combien de variétés ? La

boulmice en fait-elle partie ?

Plus grave : dans sa réponse à la question d’une

élue de l’opposition, il invoque la responsabilité

de la famille Boulard dans ce gâchis ! Il ignorait le

bétonnage de cet espace peut-être ? Connaissaitil

même l’existence historique de ces vergers ?

En matière de développement durable, ne prenons

pas les corbeil-essonnois pour des poires !

Marie-Hélène Bacon, Carla Dugault, Alain Miglos-Parti socialiste.

Fabrice Thépin-Europe Ecologie- Les Verts- Contact :

socialistesetecologistes@gmail.com

Mme Zirrar Nouara Conseillère Municipale

POUR L’ECOLE PUBLIQUE DE L’ÉGALITÉ ET DE LA RÉUSSITE DE TOUS

Tous les enfants sont capables d’acquérir des savoirs et des connaissances, de progresser et de réussir. Il appartient

aux adultes de créer les conditions pour que ce possible se réalise. L’éducation doit redevenir ce qu’elle n’aurait jamais

dû cesser d’être, l’objectif prioritaire de l’état. C’est ce à quoi s’est engagé le président de la République. Dire l’école

que nous voulons, c’est dire la société dans laquelle nous voulons vivre ensemble. Tous les jeunes ont droit à la réussite

scolaire ; tous, à la sortie de l’école, ont droit à une insertion socioprofessionnelle correspondant à leur niveau de formation.

L’école publique, laïque et républicaine, est celle où les enfants peuvent apprendre et vivre sans discrimination

d’aucune sorte. Mme Zirrar Nouara conseillère Municipal - Tel 06 20 59 21 28 - sofiane.zirrar@sfr.fr





VOTRE CINÉMA ARCEL


- La programmation.
- Les tarifs.
- Plan d’accès
- Inscrivez-vous à la newsletter.


LE THÉÂTRE DE CORBEIL-ESSONNES,
la prochaine représentation :


- La programmation.
- Les tarifs.
- Les abonnements.
- Inscrivez-vous à la newsletter.