Corbeil-Essonnes, Ville de Corbeil-Essonnes - 01.60.89.71.79 -, 91
Ville de Corbeil-Essonnes 91
Accueil   



 



 
 



 
    Lettres d'informations
    Menus des cantines
  Votre ville sur Facebook
  Votre ville sur Twitter





 


Accueil | Votre Mairie | La Démocratie locale | Tribune de la Majorité municipale | 2013
2013
Le groupe de la Majorité municipale a la parole - Octobre 2013

NON À L’AUGMENTATION MASSIVE DES IMPÔTS

ET SURTOUT POUR LES PLUS MODESTES !


Le Maire et la majorité des conseillers municipaux

ont demandé au Gouvernement de stopper

le harcèlement fiscal sur les revenus des Corbeil-

Essonnois les plus modestes. Cette année, c’est 1 200

foyers fiscaux Corbeil-Essonnois supplémentaires qui

vont être assujettis à l’impôt ! Cette boulimie fiscale a

des conséquences dramatiques car elle déstabilise

totalement les budgets des familles ou des personnes

seules qui avaient déjà du mal « à joindre les deux

bouts ».


Ces dernières semaines nous avons recueilli de

nombreux témoignages de Corbeil-Essonnois qui ont

attiré notre attention sur les conséquences désastreuses

des dernières décisions gouvernementales en

matière fiscale. C’est ce jeune retraité du centre ville qui

va payer quelques dizaines d’euros d’impôts, mais cela

entraîne pour lui la nécessité de devoir acquitter

maintenant la redevance télé (130 euros) et une taxe

d’habitation de plusieurs centaines d’euros. C’est cette

veuve de la rive droite qui, par la faute de cette nouvelle

imposition, va voir son APL baissée et qui risque de

perdre les fortes réductions dont elle bénéficiait sur sa

carte de transport parce qu’elle est aujourd’hui imposable.

C’est cette mère de famille de la Nacelle qui nous

explique les conséquences catastrophiques sur son

budget : la diminution des bourses universitaires pour

ses enfants et la diminution de certaines prestations

sociales.


C’est donc pour mettre la lumière sur ces situations

difficiles et tenter de trouver des réponses adéquates

que le Maire et la majorité municipale ont voté, lors du

dernier conseil municipal du 24 septembre, la motion

suivante :

« Le conseil municipal a appris avec infiniment de

tristesse que plus de 1 200 foyers fiscaux supplémentaires

de Corbeil-Essonnes sont obligés de payer

l’impôt sur le revenu dès cet automne.

Le conseil municipal s’indigne de cette décision du

Gouvernement socialiste et écologiste ainsi que du

vote du budget 2013 par l’actuelle majorité de gauche.

Cela se traduit, pour ces 1 200 foyers fiscaux, parmi les

plus modestes (veuves, retraités, parents isolés,

bas salaires…), par des charges financières très

importantes qui se rajoutent à cet impôt sur le revenu.

A savoir :

1) La redevance télé (130 €) ;

2) La taxe d’habitation ;

3) L’Aide Personnalisée au Logement (APL) ;

4) La diminution des bourses universitaires pour leurs

enfants ;

5) Divers avantages en matière de cartes de transports ;

6) Diminution de certaines prestations sociales…


Tous ces avantages et bien d’autres, qu’il serait trop

long d’énumérer, et qui sont liés depuis toujours à

l’exonération totale de l’impôt sur le revenu, disparaissent

et c’est intolérable.

Le conseil municipal de Corbeil-Essonnes demande

solennellement au Gouvernement de revenir sur ses

décisions et aux parlementaires de mettre fin,

immédiatement, à la loi budgétaire pour 2013, dans ce

qu’elle a de particulièrement dramatique.

Le conseil municipal charge monsieur le Maire de

prendre toutes décisions utiles, dans la limite de ses

pouvoirs, pour adoucir, tant que faire se peut, la portée

de ces décisions qui frappent plusieurs milliers de

personnes dans notre cité. »


Cette motion a été votée par tous les membres de la

majorité municipale, et par une conseillère municipale

d’opposition, Mme Zirrar. Le groupe Front de gauche et

Parti Communiste a déclaré partager complètement le

constat mais a refusé de voter la motion si celle-ci ne

reprenait pas les propositions faites par le Front de

gauche au niveau national. Nous n’avons pas accepté

cette condition car nous souhaitions que la motion qui

sera transmise au gouvernement soit objective et

neutre idéologiquement et non pas un tract électoral

communiste. Le groupe socialiste qui depuis des mois

n’a toujours pas désigné son président, suite à la

démission de M. Da Silva du conseil municipal, a tout

simplement refusé de participer au vote…





VOTRE CINÉMA ARCEL


- La programmation.
- Les tarifs.
- Plan d’accès
- Inscrivez-vous à la newsletter.


LE THÉÂTRE DE CORBEIL-ESSONNES,
la prochaine représentation :


- La programmation.
- Les tarifs.
- Les abonnements.
- Inscrivez-vous à la newsletter.