Corbeil-Essonnes, Ville de Corbeil-Essonnes - 01.60.89.71.79 -, 91
Ville de Corbeil-Essonnes 91
Accueil   



 



 
 



 
    Lettres d'informations
    Menus des cantines
  Votre ville sur Facebook
  Votre ville sur Twitter





 


Accueil | Votre Mairie | La Démocratie locale | Tribune de la Majorité municipale | 2013
2013
Le groupe de la Majorité municipale a la parole - Novembre 2013

PARLEMENTAIRES SOCIALISTES,

LES CORBEIL-ESSONNOIS NE VOUS DISENT PAS MERCI !!!

Les députés socialistes ont voté une baisse significative des ressources de Corbeil-

Essonnes et la mise en place d’une taxe supplémentaire : la taxe carbone !


La baisse des dotations aux collectivités

locales a été officialisée, il y a quelques jours,

par le vote par les députés socialistes du projet

de loi de finances (article 24) pour 2014. Cet

article prévoit la réduction de la dotation globale

de fonctionnement d’1,5 milliard d’euros dans le

budget 2014.

Cette forte baisse sera appliquée aux différents

échelons des collectivités territoriales. Pour les

communes cela représente 840 millions d’euros.


Pour Corbeil-Essonnes cela signifiera une baisse

importante de ses revenus, auquel il faudra ajouter

le coût de la mise en place de la réforme sur les

rythmes scolaires (plus de 600 000 euros),

réforme, elle aussi imposée par le gouvernement,

sans discernement et sans accompagnement

financier !


Pour tenter de justifier cette réduction massive

sans compensation de la baisse de la DGF pour

les communes, Bernard Cazeneuve, le ministre

socialiste, n’a pas hésité a affirmé que les villes

n’avaient pas « de dépenses sociales contraintes

aussi fortes que les départements » et elles ont

plus de liberté de fixation de taux d’imposition.

Deux affirmations qui sont aussi deux grossiers

mensonges. La simple lecture du dossier de ce

magazine vous permettra de vérifier combien

notre ville est engagée en matière sociale. Enfin, la

seconde affirmation, exprimée en langue technocratique,

peut se traduire plus simplement par :

« les villes n’auront qu’à augmenter les taux d’imposition

pour compenser ces importantes baisses

de dotations ».

Nous rappelons que Jean-Pierre Bechter a pris

l’engagement de ne plus jamais augmenter les

taux d’imposition tant qu’il sera maire, engagement

qu’il a tenu strictement depuis qu’il a été élu.

Par ailleurs, les députés ont récidivé dans leur

volonté de taxer toujours plus nos concitoyens, en

adoptant l’instauration d’une taxe carbone autrement

appelée : « principe de la Contribution climat

énergie (CCE) ».


Cette nouvelle taxe prendra la forme d’une augmentation

des taxes intérieures sur la consommation

de produits énergétiques. Elle se manifestera

notamment par l’augmentation des taxes concernant

le fioul, les carburants, le gaz naturel et le

charbon. Elle augmentera dès 2014 sur le fioul

lourd, le gaz naturel et le charbon ; et l’année suivante

pour le fioul domestique et les carburants.

La CCE devrait rapporter 340 millions d’euros l’an

prochain, puis 2,5 milliards en 2015 et 4 milliards

en 2016 !!!


Cette taxe supplémentaire que devront payer les

Corbeil-Essonnois ne sera pas indolore : elle

représentera, de l’aveu du rapporteur socialiste du

budget de l’Assemblée nationale, Christian Eckert,

une augmentation moyenne de 28 euros sur la facture

de gaz d’un particulier… la première année. Par

la suite, la hausse devrait être de 70 euros par an.

Pour le carburant, la CCE représentera dès 2014 une

hausse de presque trois centimes par litre de gazole.

Tout cela est absolument inadmissible et pèsera fortement

non seulement sur les marges de manoeuvre

de la ville mais aussi sur le budget de chacune et

chacun d’entre nous.

« Faire payer les riches », affirmaient-ils !!!


L’ÉQUIPE DE LA MAJORITÉ MUNICIPALE





VOTRE CINÉMA ARCEL


- La programmation.
- Les tarifs.
- Plan d’accès
- Inscrivez-vous à la newsletter.


LE THÉÂTRE DE CORBEIL-ESSONNES,
la prochaine représentation :


- La programmation.
- Les tarifs.
- Les abonnements.
- Inscrivez-vous à la newsletter.