Corbeil-Essonnes, Ville de Corbeil-Essonnes - 01.60.89.71.79 -, 91
Ville de Corbeil-Essonnes 91
Accueil   



 



 
 



 
    Lettres d'informations
    Menus des cantines
  Votre ville sur Facebook
  Votre ville sur Twitter





 


Accueil | Votre Mairie | La Démocratie locale | Tribune de l’Opposition | 2014
2014
Les groupes politiques d’opposition ont la parole - Février 2014

Groupe Corbeil-Essonnes Ensemble

POUR UN RENOUVEAU DÉMOCRATIQUE !

En 2013, le développement du chômage, et de la précarité, l’augmentation de la pression fiscale, les reculs des services publics ont rendu la vie plus difficile pour nombre d’entre nous. Les annonces faites par le Président de la République lors de ses voeux aux Français inquiètent légitimement quant aux nouveaux sacrifices auxquels seront soumis les salariés, les retraités, mais aussi les communes pourtant confrontées à l’explosion des urgences sociales, aux besoins en crèches, écoles, structures de santé, équipements sportifs et culturels…
En tournant le dos à ses engagements d’engager la France sur la voie du changement en s’attaquant aux exigences de la finance, des actionnaires, le pouvoir contribue aussi à faire perdre confiance en l’action politique.
Le 8 janvier dernier le bureau du Sénat a rejeté à une voix près, la levée de l’immunité parlementaire de S. Dassault entravant ainsi le déroulement des enquêtes en cours. Les sénateurs disposaient pourtant d’un solide dossier faisant états de faits graves et avérés, notamment de transferts de fonds très importants (plusieurs millions d’Euros) du compte de l’ancien maire de notre commune vers celui d’habitants, manifestement dans le cadre des dernières campagnes électorales municipales. Ce vote du Sénat donne lui aussi une image très dégradée de la politique.
Et pourtant la politique est le moyen dont nous disposons pour concevoir ensemble notre devenir commun. Le découragement, la résignation ont toujours eu le même résultat, à savoir la montée du repli sur soi, du rejet de l’autre dont « les faibles » sont toujours les premières victimes. La commune est le fondement de notre démocratie. A deux mois de prochaines élections municipales, Il est urgent que la justice puisse mener à leur terme, sans obstacle supplémentaire les enquêtes ouvertes : il en va de la sérénité du légitime débat que ces élections doivent permettre.

Nicole Méresse(LVE) nmeresse@free.fr – Michel Nouaille(LVE, PCF) m .nouaille@wanadoo.fr – Bruno Piriou (LVE,PCF) bpiriou@cg91.fr – Pascale Prigent (P.G. Front de gauche) pascale.prigent@gmail.com

Groupe socialiste et écologiste

L’article L 52-1 du code électoral établit qu’à compter du premier jour du sixième mois précédent le mois au cours duquel il doit être procédé à des élections générales, aucune campagne de promotions publicitaires des réalisations ou de la gestion des collectivités ne peut être organisée sur le territoire des collectivités intéressées par le scrutin.
Dans ce cadre, l’expression des groupes majoritaires pour exposer leur action dans les tribunes d’un journal municipal peut être assimilée à de la propagande électorale et par conséquent interdite.
M le Maire-candidat à la fois juge et partie puisque responsable de la publication du journal, ne doit pas connaître le code électoral, puisque la tribune de la majorité ne sert plus qu’à de basses manoeuvres politiciennes dont chacun saura mesurer l’opportunisme.
De même, chacun-e des Corbeil-Essonnois-e-s peut constater les moyens exceptionnels et démesurés employés par la majorité UMP avec les deniers publics pour faire la publicité du Maire-candidat.
Le soi-disant bilan du Maire-candidat est ainsi placardé partout dans la ville.
Pourtant le bilan de l’actuelle majorité qu’elle voudrait bien faire paraître flatteuse, ne résiste pas à une analyse détaillée. Sous le vernis, on trouve des rues toujours défoncées, des problèmes de stationnement et circulations non résolus, des finances inquiétantes, un PLU qu’il faudra sûrement réviser pour qu’il soit en conformité avec le SDRIF, une politique de développement durable à minima, des conseils de quartier fantoches, des écoles oubliées…
Ce n’est pas de communication que nous avons besoin, c’est de services publics et d’une meilleure qualité de vie. Mais un Maire-candidat qui n’habite pas la ville peut-il vraiment s’en soucier ?

Marie-Hélène Bacon, Carla Dugault, Alain Miglos-Parti socialiste. Fabrice Thépin-Europe Ecologie- Les Verts- Contact : socialistesetecologistes@gmail.com

Mme Zirrar Nouara Conseillère Municipale

AVEC MES AMIS JE CONTESTE LA HAUSSE DE LA TVA QUI VIDENT LES POCHES DES FRANÇAIS

Remarquons quand même que tous nos politiques ont fait en sorte que l’on ne leur interdise pas le cumul des mandats.Que l’on continue à ce qu’ils ne soient pas imposés sur la totalité de leurs indemnités comme nous nous le sommes sur la totalité de notre salaire, qu’ils continuent à ne pas cotiser 42 ou 43 ans comme le citoyen qui les entretien. Que la démocratie reprenne ses droits ! le pays ne peut se permettre une division et l’accentuation du clivage gauche droite qui fera resurgir les extrêmes et toutes sorte de troubles qui s’ensuivraient. La france a besoin de traiter les problèmes économiques et sociaux dans le calme et la sérénité il s’agit aussi d’utiliser tous le potentiel humain qui est un atout pour conquérir des marchés à l’export. Il est vrai qu’il nous faut une politique volontaire digne.

Mme Zirrar Nouara conseillère Municipal - Tel 06 20 59 21 28 - sofiane.zirrar@sfr.fr





VOTRE CINÉMA ARCEL


- La programmation.
- Les tarifs.
- Plan d’accès
- Inscrivez-vous à la newsletter.


LE THÉÂTRE DE CORBEIL-ESSONNES,
la prochaine représentation :


- La programmation.
- Les tarifs.
- Les abonnements.
- Inscrivez-vous à la newsletter.