Corbeil-Essonnes, Ville de Corbeil-Essonnes - 01.60.89.71.79 -, 91
Ville de Corbeil-Essonnes 91
Accueil   



 



 
 



 
    Lettres d'informations
    Menus des cantines
  Votre ville sur Facebook
  Votre ville sur Twitter





 


Accueil | Se divertir | Découverte | Patrimoine
Patrimoine
Le patrimoine religieux à corbeil-essonnes

Corbeil-Essonnes possède dans ce domaine de très beaux spécimens de l’art roman, remarquables à plus d’un titre. Ils constituent d’autre part, un cadre particulièrement valorisant pour accueillir des évènements culturels de qualité (concerts Gospel dans le cadre du Festival de jazz, exposition d’art…) ou d’animations touristiques de qualité.

- La Commanderie Saint-Jean :

La commanderie Saint Jean constitue un témoignage éloquent de l’architecture du XIIème siècle et de la présence des chevaliers de l’Ordre de Malte. Composée d’une nef unique, elle est terminée par un chœur en abside à sept pans et éclairée par des baies à lancettes.

L’édifice actuel a été construit par la Reine Ingeburge qui s’y retire à la mort de son mari en 1223. Confisqué à l’Ordre de Malte à la Révolution, il est inclus dans le domaine de la poudrerie royale pour en faire une « carboniserie », fermée en 1820. Elle devînt un temps un lieu de stockage pour les balles de coton de la filature, puis fut restaurée et transformée en musée par la Société Historique et Archéologique avant guerre . Elle constitue actuellement le cadre de nombreuses expositions temporaires.

- La Cathédrale Saint Spire :

Elle représente l’édifice religieux le plus ancien de la ville, bâti par le Comte Aymon au Xème siècle pour recevoir les reliques de Saint Exupère.

Il s’agit d’une collégiale, composée d’une nef à trois vaisseaux, d’un transept du XIIème siècle, d’un clocher-porche, d’absidioles rayonnantes des XIIème et XIVème siècle, d’un chœur à cinq pans du XVème siècle. Il reste également des éléments de peinture murale au dessus de la porte de la sacristie datant des XIVème et XVème siècles. L’édifice, charpenté à l’origine a été voûté aux XIVème , mais des voûtes d’arrêtes subsistent dans les collatéraux. Cet édifice a été inscrit en 1840 puis en 1913 à l’Inventaire des Monuments Historiques

- Le cloître Saint-Spire :

Il ne reste pratiquement rien du cloître bâti au XIVème siècle : seule demeure la porte monumentale accessible depuis la rue Saint Spire.

- L’église Saint-Etienne :

L’église Saint Etienne, de part sa sobriété, est un exemple typique des églises de campagne de la fin du XIIème siècle : nef à vaisseau unique, chevet plat, cœur à trois vaisseaux (XIIIème siècle), clocher (XIIIème et XIVème siècle) pourvu de solides contreforts, portail simple aux voussures épaisses, reposant sur des chapiteaux à feuilles stylisées. Le clocher comporte des ornements intéressants : baies jumelles ornées de motifs sculptés « en pointe de diamants », demi-colonnes engagées très élancées, occulis quadrilobés décorés des mêmes motifs .





VOTRE CINÉMA ARCEL


- La programmation.
- Les tarifs.
- Plan d’accès
- Inscrivez-vous à la newsletter.


LE THÉÂTRE DE CORBEIL-ESSONNES,
la prochaine représentation :


- La programmation.
- Les tarifs.
- Les abonnements.
- Inscrivez-vous à la newsletter.