Aux Tarterêts : Vers la fin des immeubles vétustes  

Passage obligé, la destruction des vieux immeubles va permettre au quartier de bénéficier à terme de conditions de logement bien meilleures.


  

Aux Tarterêts, la rénovation urbaine va bon train. Tandis que le premier programme de construction de nouveaux logements de qualité est lancé rue Pablo-Picasso, deux immeubles particulièrement vétustes ont été détruits. Rue Paul Cézanne, c’est la tour 7 qui a aujourd’hui disparu.

Livré au grignotage d’une grue spécialement adaptée, l’immense bâtiment va pouvoir laisser la place à une toute nouvelle résidence aux dimensions réduites et beaucoup plus agréable à vivre. En attendant la mise en chantier des nouvelles constructions, le terrain ainsi libéré sera engazonné pour la plus grande satisfaction des proches riverains.

Limiter la gêne du voisinage

L’immeuble situé à l’angle des rues Pablo-Picasso et Gustave Courbet a été lui aussi démoli. D’une taille sensiblement inférieure à la tour 7 de la rue Paul Cézanne, la durée des travaux de destruction a été réduite, limitant ainsi l’incontournable gêne occasionnée dans le proche voisinage. ■

(Photos : Bernard Gaudin)