Dossier Special Elections   

En tête des suffrages dès le premier tour, Serge Dassault a été réélu pour la troisième fois consécutive maire de Corbeil-Essonnes. Avec une équipe municipale renouvelée, il va poursuivre l’action qu’il a entreprise en 1995.


Les Corbeil-Essonnois ont renouvelé leur confiance
  

Le dimanche 9 mars, à l’issue d’un premier tour marqué par une forte abstention, Serge Dassault s’est retrouvé en tête des élections municipales avec près de 41 % des suffrages exprimés.

Une semaine plus tard, alors que les Corbeil-Essonnois ont été plus nombreux à accomplir leur devoir de citoyen, le Maire sortant s’est imposé au second tour avec 50, 65 % des votes. Dans une salle du Conseil municipal archicomble, Serge Dassault a tenu à saluer toutes celles et ceux qui lui ont fait une nouvelle fois confiance.

Accompagné de Nicole Dassault, son épouse, et d’Octave, son petit-fils, le Sénateur-Maire n’a pas caché son émotion. « Je tiens à vous remercier de m’avoir permis de conserver cette ville que je veux continuer à moderniser pour le bien de tous », a-t-il déclaré. Selon lui, les résultats du travail accompli depuis 1995 ont pesé en sa faveur.

Des élus issus de tous les quartiers

Sur les 43 candidates et candidats présents sur la liste de la majorité sortante, 33 figurent désormais dans le nouveau Conseil municipal qui s’est réuni pour la première fois le vendredi 21 mars.

Au cours de cette séance, Serge Dassault a été officiellement élu Maire de Corbeil-Essonnes. C’est Nathalie Boulay-Laurent qui lui a remis la traditionnelle écharpe tricolore.

Dans son discours d’investiture, le Sénateur-Maire a tout d’abord souhaité la bienvenue à tous les élus de la majorité comme de l’opposition. « La nouvelle équipe municipale représente bien la diversité corbeilessonnoise car elle est composée de personnes issues de tous les quartiers et exerçant des activités professionnelles variées, pouvant ainsi être des relais efficaces pour les habitants ! »

Pour l’avenir, Serge Dassault a été très clair. « Comme je l’ai fait depuis 13 ans, je serai le Maire de tous les Corbeil-Essonnois, sans aucune distinction, sans aucune discrimination  », a-t-il insisté.

En prononçant son discours d’investiture, Serge Dassault a confirmé sa volonté de prendre en compte les propositions de l’opposition dans la mesure où elles serviront les intérêts de la commune.

-  Travailler dans l’intérêt général

En s’adressant aux élus de l’opposition, le Sénateur-Maire s’est engagé à étudier les propositions qu’ils voudront bien faire, dans la mesure où elles seront bonnes, raisonnables pour la commune et ses habitants. « Vous serez à mes yeux des élus à part entière, avec les mêmes droits et les mêmes devoirs que vos collègues de la majorité ! Notre objectif commun devant être de travailler ensemble, au service de l’intérêt général de tous les Corbeil-Essonnois ! »

Après avoir remercié et rendu hommage à tous les Adjoints et Conseillers de l’équipe municipale sortante, Serge Dassault a précisé que ses indemnités de maire seront utilisées exclusivement en faveur des actions sociales.

- Seize Adjoints au Maire

La première séance du Conseil municipal de la nouvelle mandature s’est poursuivie par l’élection des 16 Adjoints au Maire. Avec 33 voix contre 10, la liste de Nathalie Boulay-Laurent a obtenu la majorité absolue.

Au cours d’une seconde séance qui s’est déroulée le mercredi 2 avril, le Conseil municipal a attribué les diverses délégations aux 16 Adjoints et à un Conseiller municipal.

- Dix-sept délégations

Premier Adjoint au Maire, Nathalie Boulay-Laurent est déléguée aux Affaires sociales, à l’exception des retraités, aux Affaires juridiques, aux Elections, à la Réussite éducative, au CUCS et à la coordination des Adjoints.

Deuxième Adjoint, Jean-Michel Fritz est délégué à la Culture, aux Jumelages, au suivi évènementiel, à la coordination des fêtes de quartier et au quartier Centre Ville.

Troisième Adjoint,Thérèse Simonot est déléguée aux Retraités, aux Affaires sociales des retraités, aux activités intergénérationnelles, aux maisons de retraite.

Quatrième Adjoint, Jean-Luc Raymond est délégué à l’Environnement, au Développement durable, aux Travaux, à l’entretien des bâtiments communaux, à la voirie, aux espaces verts, aux berges de la Seine et de l’Essonne, à l’entretien et la sécurité des parcs et jardins, au quartier Centre-Essonnes.

- Un Adjoint pour chaque quartier

Cinquième Adjoint, Cristela de Oliveira est déléguée au Logement et au quartier de Moulin-Galant/La Nacelle.

Sixième Adjoint, François Busy est délégué à la Santé et à la prévention, au Centre Municipal de Santé et au quartier Rive Droite.

Septième Adjoint, Farida Maïza est déléguée aux Associations non sportives, au quartier des Tarterêts, à la Démocratie locale et à la coordination des conseils de quartiers.

Huitième Adjoint, Mourad Khier Saadi est délégué à l’Emploi, à la Formation et au quartier de Montconseil.

Neuvième Adjoint, Rose-Marie Porlier est déléguée aux Affaires scolaires, aux projets de constructions et de réhabilitations des bâtiments scolaires, au quartier Lafayette.

Dixième Adjoint, Patrice Vernet est délégué au Développement économique, au commerce sédentaire et non sédentaire, à l’artisanat.

Onzième Adjoint, Josette Maclair est déléguée au Personnel, à l’Accueil des nouveaux habitants, au quartier des Coquibus et Longaines.

Douzième Adjoint, Jean-François Aymard est délégué aux Finances, à l’Urbanisme et au suivi des opérations ANRU.

Treizième Adjoint, Fabienne Josse est déléguée aux Personnes handicapées, au quartier du Bas-Coudray et des Bas- Vignons.

Quatorzième Adjoint, Jacques Lebigre est délégué aux Sports, à la Jeunesse, aux Espaces-Ville et au quartier de l’Ermitage.

Quinzième Adjoint, Martine Bouin est déléguée à la Petite enfance, à l’Enfance, aux Centres de loisirs et au quartier de Robinson.

Seizième Adjoint, Jean- François Bayle est délégué aux Transports, à la Circulation, au Stationnement, à l’Eau et à l’Assainissement, aux réseaux, au mobilier urbain, à la pêche et au quartier Chantemerle.

Conseiller municipal, Alain Garcia est délégué à la Sécurité et à la Police Municipale.



Carlos da Silva élu Conseiller général du canton Est A l’issue du second tour des élections cantonales, Carlos da Silva a été élu Conseiller général du canton Corbeil-Essonnes Est. Il s’est imposé avec 51,14 % des suffrages face à Jean-Michel Fritz (48, 85 %).

(crédit photos : Service Communication)


Interview de Serge Dassault

(Photo de Olivier Corsan)

Quelques jours après sa réélection au poste de maire de Corbeil-Essonnes, Serge Dassault a accepté de nous recevoir pour tirer les conséquences des résultats et évoquer sa stratégie pour les six ans à venir.

Vivre à Corbeil-Essonnes : Comment avez-vous ressenti votre réélection à la mairie de Corbeil-Essonnes ?

Ce fut un immense plaisir partagé avec mes militants et mes sympathisants. Cette campagne a été très longue et parfois très violente, certains de mes adversaires n’hésitant pas à recourir à des attaques personnelles en recourant à des mensonges pour me salir.

Tous ceux qui n’ont pas voté pour moi au second tour pour des raisons personnelles ou par mécontentement pour ce que je n’ai pas fait pour eux ne se sont pas rendus compte des risques considérables qu’ils prenaient pour eux-mêmes et pour l’ensemble des habitants.

Qu’ils imaginent un seul instant ce que serait la ville aujourd’hui avec un maire communiste sectaire, faisant la chasse à ceux qui m’ont soutenu. Il aurait fait fuir les entreprises et bloquer de nombreux chantiers comme celui de la Papeterie.

Cela aurait provoqué des difficultés financières considérables pour la ville, entraînant de fortes augmentations d’impôts. « Corbeil-Essonnois, vous l’avez échappé belle ».

VACE : pourquoi avez-vous décidé de vous représenter ?

Je souhaite terminer le travail de réhabilitation que j’ai commencé pour cette ville. Je suis et je reste le maire de tous les Corbeil- Essonnois.

VACE : Pourquoi avez-vous souhaité remanier profondément votre équipe municipale ?

Une majorité des élus sortants n’ont pas souhaité repartir pour des raisons familiales ou personnelles.

J’ai donc proposé une liste d’ouverture représentant tous les quartiers, toutes les origines et sans considération des différentes appartenances politiques.

VACE : Qu’allez-vous demander en priorité à vos nouveaux élus ?

Je leur demande avant toute chose d’être très disponibles et à l’écoute des habitants. Nous allons mettre rapidement en place des Comités de quartier qui seront animés par les élus.

Ces comités seront le relais indispensable entre les habitants, les élus et moi. Ils nous permettront de faire le point sur leurs demandes.

VACE : Quels seront vos premiers projets pour cette nouvelle mandature ?

Nous allons rapidement réorganiser et redynamiser nos Espaces- ville. J’ai demandé aussi que soient lancés les appels d’offres pour la reconstruction des écoles Pasteur et Langevin.

Avec les bailleurs, nous allons améliorer l’offre des logements sociaux sur la commune. Un nouveau plan de circulation va être mis à l’étude.

Les travaux d’aménagement de la halle et de la place d’Essonnes vont aussi bientôt commencer.

VACE : Durant la campagne, on a beaucoup commenté l’état des finances communales. Où en sont-elles exactement ?

Nos finances sont saines. Le budget 2007 s’est soldé par un résultat positif de plus de 5 millions d’euros. Ces résultats particulièrement encourageants permettent de dégager, en 2008, un autofinancement significatif.

Compte tenu de l’augmentation des ressources et de la maîtrise des dépenses, j’ai pu faire voter lors du dernier conseil municipal de la précédente mandature une baisse de 2 % des taux d’imposition.

VACE : Avez-vous l’intention d’aller jusqu’au bout de ce mandat ?

Bien sûr, c’est un engagement que j’ai pris auprès des Corbeil- Essonnois. Je suis élu pour six ans et j’irai au terme de ce mandat.

VACE : Le candidat battu, Bruno Piriou, conteste votre élection et a déposé un recours. Qu’en pensez-vous ?

Ne pas respecter le résultat des urnes témoigne d’un profond mépris de la démocratie. Tous les procès-verbaux dans les bureaux de vote attestent que les opérations se sont déroulées normalement et dans le calme.

M. Piriou s’est tout simplement cru élu avant que les électeurs ne passent dans l’isoloir ! Je déplore profondément cette attitude d’agitation permanente. Je vous rappelle qu’elle vient d’être sanctionnée par la justice à deux reprises.

En effet, le jour précédant le second tour des élections municipales, le Tribunal de Grande Instance d’Evry a condamné M. Piriou parce que dans sa propagande, il se prévalait abusivement du soutien d’un autre candidat ! Deux jours après, M. Piriou a été condamné par le même tribunal pour détournement de correspondance privée dans le cadre du dossier de l’aménagement de la Papeterie.

Tout cela est lamentable ! Ces comportements doivent cesser pour que nous puissions tous travailler sereinement au service des Corbeil-Essonnois.

Je regrette profondément cette attitude qui fait peser sur la ville un climat d’inquiétude. Ce faisant, il refuse la main que je souhaitais lui tendre pour oublier nos différends et travailler ensemble à l’avenir de notre commune comme je vais le faire avec M. Carlos da Silva.