Education
Au lycée Doisneau : Toute l’orientation de A à Z  

Les 14 et 15 mars, collégiens et lycéens ont passé en revue les différents stands proposés à l’occasion du 12ème salon de l’orientation organisé par le lycée de Corbeil-Essonnes.


  

Devenu une tradition bien installée, le salon de l’orientation du lycée Robert Doisneau est un rendez-vous incontournable pour les collégiens et lycéens désirant préparer leur carrière professionnelle dans les meilleures conditions possibles.

Les 14 et 15 mars, l’établissement scolaire du boulevard Jean-Jaurès a connu une rare affluence avec la présence, dans le gymnase, de nombreux exposants représentant autant de filières professionnelles.

Souvent accompagnés de leurs parents, les jeunes visiteurs ont pu découvrir nombre de possibilités d’études couvrant de multiples domaines. Ils ont pu également assister à des conférences axées sur les métiers de l’environnement, du recyclage et d’énergies.

Ils ont aussi passé au crible les carrières de la banque et de la communication.

En quête d’un avenir professionnel

Le vendredi 14 mars, Serge Dassault a inauguré le 12ème salon de l’orientation du lycée Robert Doisneau. Aux côtés de Jean- Louis Dodeman, proviseur adjoint, il a tenu à encourager toutes celles et ceux qui sont en quête d’un avenir professionnel correspondant à leurs compétences.

Le Sénateur-Maire a tenu tout d’abord à remercier tous les participants, entreprises, institutions, corps de l’Etat, centres de formation, instituts, grandes écoles, pour leur présence. I

l a également rendu hommage aux organisateurs de cet important salon qui bénéficie d’une excellente réputation dans toute la région parisienne. « Je suis heureux que cette initiative puisse se renouveler chaque année », a-t-il souligné.

Adapter les goûts et les ambitions

Selon Serge Dassault, il est essentiel que les jeunes puissent s’orienter vers des études et des activités génératrices d’emplois.

« Trop de jeunes ne trouvent pas de travail parce que leurs diplômes ne correspondent pas forcement à ce que recherchent les entreprises », estime le Sénateur- Maire.

« Sachez adapter vos goûts et vos ambitions à une orientation professionnelle qui ne sera pas sans issue ! Les possibilités de carrières sont multiples en ce moment et il ne faut pas dire qu’il n’y a plus de travail en France », a-t-il insisté.

(crédit photo : Service Communication)