La Seine et L’Essonne  

  

SEINE ET ESSONNE

Corbeil-Essonnes se situe au confluent de la Seine et de l’Essonne. Elle dispose d’un potentiel naturel qui fait de cette ville une ville d’eau.

{{LA SEINE}}

La Seine est un fleuve qui appartient au domaine public de l’Etat.

A ce titre, les services de la navigation de la Seine (établissement public de l’Etat) gèrent tant l’aspect naturel du site que son aspect économique.

{{L’ESSONNE}}

La rivière Essonne est un cours d’eau non domaniale.

Les berges de ce réseau hydrographique sont en grande majorité privées. En effet, une très faible partie linéaire des berges appartient à la commune.

La rénovation des berges en mauvais état relève donc des obligations de particuliers.

L’entretien du cours d’eau n’est pas aujourd’hui en état de nature sauvage. Au fil des siècles, ce cours d’eau a été aménagé et régulièrement entretenu par l’homme pour satisfaire à diverses utilisations. Peu à peu, elle a perdu son intérêt économique et a été délaissée.

L’entretien des berges de l’Essonne

Afin de garantir la cohérence des travaux d’entretien de ce patrimoine aquatique et ainsi d’éviter aux propriétaires riverains un certain nombre de soucis matériels et techniques relatifs à la gestion de ce cours d’eau, il a été créé en 1896 la Commission Exécutive d’Entretien de la Rivière Essonne et de ses affluents.

Dans le cadre de ces statuts, cette association syndicale autorisée assure chaque année la maîtrise d’ouvrage des opérations suivantes :

- fauchage de la végétation rivulaire sur toute la longueur de la rivière depuis la limite du département du Loiret jusqu’à la confluence avec la Seine,

- faucardage des végétaux aquatiques dans les secteurs où cela s’avère nécessaire.

Ces opérations sont en partie financée par des taxes payées chaque année par les personnes (propriétaires riverains, minotiers, cressonniers…) trouvant un intérêt à la réalisation de ces travaux.

Depuis 1993, la commission exécutive a confié au siarce une mission de maîtrise d’œuvre, d’assistance technique et de conseil, ce qui s’est traduit au cours de ces dernières années par une amélioration du déroulement des travaux d’entretien de la rivière.