L’Hôtel de Ville se dévoile ...  

  

La rénovation de l’hôtel de ville se poursuit dans les délais impartis.

L’Hôtel de Ville, lors des travaux de couverture

Les bâches protégeant l’édifice ont été enlevées laissant apparaître la toiture surmontée du campanile rénové. Il a fini de s’habiller de zinc pour recouvrer son allure initiale que chacun peut désormais découvrir.

Les cloches sonneront à nouveau le 17 mars 2004

Le campanile, reconstruit à l’identique, surmonté du paratonnerre domine le quartier ancien de la ville, soit une hauteur de 17 m. Il pèse quinze tonnes.

Trois cloches aux blasons de CORBEIL-ESSONNES, de CORBEIL et d’ESSONNES tinteront les heures et demi-heures pour les Corbeil-Essonnois à partir du 17 mars 2004. Elles témoignent de la fusion, en 1951, entre les deux villes pour une histoire commune.

La réfection de la toiture en ardoise est terminée comme promis pour mars. Elle a nécessité 5 mois de travail et la pose de 16 000 ardoises par une entreprise spécialisée dans ce type de travaux. Les ouvriers de la société PARIS CHARPENTE ont accompli un minutieux travail dans les règles de l’art alliant les techniques modernes aux anciennes pour redonner à l’édifice son aspect d’antan.

L’Hôtel de Ville se dévoile

Les travaux se poursuivent avec le ravalement des façades de l’Hôtel de Ville qui vont commencer dans les prochains jours pour se terminer en juin.

Monsieur le Maire et ses élus reprendront possession des lieux fin juin. L’inauguration aura lieu en juillet.